Il y a plus dun million dorphelins en Algrie, a estim hier Rabah Arbaoui, prsident de lassociation nationale de bienfaisance Kafil El Yatim, lors dune journe de sensibilisation sur la prise en charge des orphelins, tenue Mchedallah, Bouira.

Selon lui, il faut miser sur la collaboration de toute la socit afin dassister lorphelin. Lorphelin qui nest pas pris en charge est souvent livr plusieurs dangers, la drogue, la dlinquance sous toutes ses formes, lexploitation dans le travail, etc. Notre rle est de faire de notre mieux afin de le prserver de tous ces risques, et ce, avec la contribution de la socit. Nous avons un centre de soutien psychologique aux orphelins propre lassociation Blida. Nous voulons en crer dautres travers tout le territoire national. Lassociation a inscrit jusqu prsent 12 000 orphelins travers les 43 wilayas o elle a ouvert des bureaux.

Concernant la wilaya de Bouira, le premier bureau de Kafil El Yatim a t cr il y a de cela une anne. Nous avons recens jusqu maintenant plus de 2000 orphelins et 800 veuves dans la wilaya de Bouira. Lopration est toujours en cours. Tous ces orphelins ont besoin dune prise en charge sur les plans social, mdical, psychologique et mme culturel. Malgr tous nos efforts, cela reste insuffisant, dclare Mustafa Guebli, prsident du bureau de la wilaya de Bouira de lassociation Kafil El Yatim.

De son ct, Tassadit Barr, prsidente de la section communale de Mchedallah de cette association, frachement installe, insiste sur laide aux veuves. Il faut aider surtout les veuves, non pas en leur donnant un couffin de Ramadhan, mais en leur trouvant un travail dcent. A ce moment-l, elles soccuperont toutes seules de leurs enfants orphelins, dira-t-elle.

Omar Arbane - El Watan