Les médias du royaume avaient évoqué une «honte» nationale et réclamé des comptes, alors que les travaux de réfection du stade de Rabat pour abriter la compétition avaient été évalués à quelque 20 millions d'euros...

Mercredi 07 janvier 2015 18:51

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : large-maroc-le-roi-mohammed-vi-vire-le-ministre-des-sports-86a6e.jpg 
Affichages : 2 
Taille : 40.9 Ko 
ID : 403

Le ministre marocain des Sports, Mohamed Ouzzine, a été démis de ses fonctions jeudi, à la suite d'une enquête sur les conditions de jeu désastreuses lors du Mondial des clubs organisé au Maroc (10 au 20 décembre 2014). A la lumière des résultats de cette enquête, le roi Mohammed VI a «décidé de mettre fin aux fonctions du ministre de la Jeunesse et des Sports», selon un communiqué du cabinet royal cité par l'agence MAP, et relayé par L’Equipe.fr. Le 13 décembre dernier, les rencontres Cruz Azul (MEX) - Sydney FC (AUS) et Auckland City (NZL) - Sétif (ALG) s’étaient jouées sous une pluie battante et sur une pelouse totalement détrempée malgré les tentatives désespérées des jardiniers, seaux et raclettes en mains, pour l'éponger, laissant entrevoir un problème de drainage. En réaction, la FIFA avait été contrainte de délocaliser en urgence à Marrakech (sud) la demi-finale entre le Real Madrid et Cruz Azul, prévue trois jours plus tard. Une péripétie qui avait suscité une vive polémique. Les médias du royaume avaient évoqué une «honte» nationale et réclamé des comptes, alors que les travaux de réfection du stade de Rabat pour abriter la compétition avaient été évalués à quelque 20 millions d'euros.



Publié dans : maroc