6 tendances hi-tech pour 2015 qui vont changer l’avenir

Voici les technologies qui vont marquer l’année 2015… et au delà

La technologie et l’innovation sont des choses assez frustrantes à observer. Peut-être parce que leur implication dans notre vie prend de plus en plus de place sans pour autant laisser l’impression de faire des efforts. On entend parler d’un nouveau prototype révolutionnaire et puis plus rien, jusqu’à ce qu’il sorte réellement et change une fois pour toute notre quotidien. En quelque sorte, c’est un éclair de génie qui s’inscrit dans la durée.
Les avancées technologiques d’il y a plusieurs années ont finalement débouché sur des produits et services bien réels aujourd’hui. D’autres avancent doucement mais sûrement, promettant de grands changements en 2015 et au-delà.
Voici les tendances en matière de technologie qui vont peser en 2015.
1. Le Big Data va travailler


Vous avez déjà entendu parler de ce terme mais vous ne savez pas vraiment ce que cela signifie ? Ce serait une erreur que d’ignorer ce qu’est le Big Data et ses pouvoirs. Il faut savoir que nous générons et collectons des données à un rythme fou. En 2010, le président exécutif de Google, Eric Schmidt, a déclaré que tous les deux jours, nous générons 5 exaoctets de données, soit autant que nous l’avons fait jusqu’à 2003. Ce chiffre va à présent doubler.
Nous ne générons pas seulement des données, nous les utilisons à un rythme sans précédent, d’abord à travers les sites web et maintenant plus souvent par le biais d’applications et de capteurs mobiles que nous allons posséder de plus en plus fréquemment en 2015.
L’an prochain, des sociétés comme Intel et IBM vont transformer toutes ces données en de puissants outils de prise de décision. IBM en particulier va encore étendre la portée de son superordinateur Watson et introduire l’informatique cognitive pour chaque industrie qui a des données à partager. Si la cuisine cognitive semble géniale, attendez de voir ce qu’IBM peut faire avec les données de Twitter et ce que Watson peut faire contre le cancer.
Quant à Intel, la société travaille sur la construction du matériel et des plates-formes nécessaires pour les entreprises pour apporter le traitement des données au cœur de leur stratégie. Au lieu de prendre des décisions fondées sur une large compréhension des tendances du marché et des intérêts des clients (et de l’intuition), les entreprises, en 2015, vont de plus en plus s’appuyer sur des chiffres concrets pour propulser de nouveaux produits et services sur le marché.
2. L’intelligence artificielle


Toutes ces données conduisent à la révolution de l’intelligence artificielle. Microsoft, par exemple, utilise la technologie de l’apprentissage automatique pour analyser la voix et la conversation de sorte que son nouveau Skype Translator peut non seulement effectuer en temps réel la traduction bidirectionnelle, mais peut également reproduire l’intonation de la parole de telle façon qu’elle devient logique dans une autre langue. Toutefois, ce genre d’intelligence artificielle est plus un produit purement informatique, et ne reproduit pas exactement le fonctionnement de l’intelligence humaine.
Cette année, on a pu voir un programme informatique nommé Eugène Groostman passer le test de Turing avec succès. Cela signifie que la programmation est capable de duper les gens à penser qu’ils parlent à une autre personne. Dans le futur, il n’est pas question de duper les gens, bien sûr, mais il s’agit de construire des logiciels ayant une pensée humaine.
Les logiciels et matériels capables d’apprendre et de penser comme nous le faisons arrivent bientôt. En 2015, portez une attention particulière aux travaux de Demis Hassabis de chez Google. Il essaie de « résoudre l’intelligence », et sa compagnie, Deepmind, travaille à recréer, ou du moins à imiter, comment les neurones humains travaillent. Son travail vise à trouver des éléments informatiques permettant à un réseau de neurones artificiels d’apprendre sur le modèle du cerveau humain.
3. Les robots à nos côtés


On aimerait pouvoir vous dire (ou pas) que les robots vont enfin arriver en 2015, mais des robots humanoïdes comme C-3PO sont encore à plusieurs décennies devant nous. Bien sûr, cela ne veut pas dire que vous risquez de voir des choses impressionnantes très bientôt… L’an prochain, des robots vont travailler dans des usines, rouler sur les routes, etc…
« En 2015, nous allons voir un plus grand impact des robots sur la fabrication, » indique Julie A. Shah, qui dirige l’Interactive Robotics Group au MIT Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory. Elle souligne une confiance croissante dans les robots au sein des usines, ce qui va les amener à travailler ensemble avec les humains. À l’heure actuelle, la plupart des robots d’usine travaillent dans des environnements hautement contrôlés, avec des humains à une distance sécuritaire.
Amazon est par exemple à la pointe de cette évolution dans ses entrepôts en combinant des bras de robot « Robo-Stow », qui prennent des objets directement sur les étagères, avec les robots mobiles Kiva qui déplacent les étagères mobiles sur le sol des entrepôts et livrent aux employés les produits sélectionnés.
En dehors des usines, des robots personnels comme Jibo et Pepper vont enfin s’installer chez vous en 2015, mais leur avenir à long terme reste incertain.
4. La nanotechnologie et la science des matériaux


L’année 2014 a vu de nombreuses percées en nanotechnologie comme des nano-objets moléculaires qui pourraient produire des médicaments contre le cancer à un niveau moléculaire, et des métamatériaux qui peuvent se déformer pour rendre des objets « invisibles » au toucher humain.
La nanotechnologie fait également avancer la science des matériaux, qui va de l’imperméabilisation des téléphones aux tissus intelligents. Il pourrait donc y avoir de nouveaux matériaux en 2015. L’année prochaine, il y aura même une conférence en Corée consacrée aux matériaux intelligents. Attendez-vous à quelques annonces intéressantes au cours de celle-ci.
5. Plus de fils, que des batteries

Pour la plupart des fabricants d’électronique grand public, faire face aux limites de la technologie de batterie lithium-ion (ce qui se fait dans la quasi-totalité des gadgets de poche) est de construire des batteries plus volumineuses. Bien sûr Intel, Qualcomm, Nvidia, AMD et Texas Instruments construisent des processeurs mobiles toujours plus efficaces, mais rien ne semble changer la quantité d’énergie que nous pouvons stocker et tirer de ces batteries.
Une nouvelle science chimique pourrait entraîner des découvertes en 2015. Plus tôt cette année, le National Institute of Standards and Technology (NIST) a indiqué que ses scientifiques travaillent actuellement sur des batteries à base d’un hydrure métallique complexe. Cela pourrait mener à une batterie portable moins chère, plus stable et plus puissante. Applied Materials travaille de son côté sur l’avancement d’une technologie de batterie à l’état solide, qui peut contenir plus de puissance que la batterie traditionnelle au lithium-ion, avec une méthode de fabrication beaucoup plus abordable.
En attendant de meilleures batteries, la recharge sans fil ne manquera pas d’arriver en 2015. Il existe deux options conductrices et inductives disponibles et beaucoup des téléphones d’aujourd’hui possède déjà la technologie de recharge sans fil. Intel travaille actuellement sur la recharge sans fil basée sur la technologie de résonance magnétique. Il suffit simplement que tout se développe à plus grande échelle, ce qui va arriver en 2015.
6. Des écrans souples


On trouve enfin des écrans courbés comme la TV HD incurvée de LG et le bracelet connecté Gear Fit de Samsung. Les écrans minces et flexibles restent cependant une utopie. Il y a de l’espoir, cependant, que 2015 marque le début du marché des écrans flexibles à l’échelle du grand public. Intel travaille sur le rétrécissement des composants et la suppression des câbles à travers la technologie WiDi (Wireless Display) et le fabricant de Gorilla Glass Corning présente un verre solide et très flexible prêt à l’emploi. Ce marché du verre incurvé risque de connaître un boom en 2015.
Ces six domaines représentent potentiellement les points forts des tendances hi-tech de l’année 2015, mais il y aura d’autres secteurs à suivre, comme l’expansion rapide des outils de mot de passe biométriques, la maison intelligente et l’Internet des objets, les capteurs, et la technologie portable. On ne manquera pas d’en parler.