La production mondiale 30 millions de barils par jour maintenue
La situation en Libye et en Irak inquite les marchs
-

Pas de surprise. Hier mercredi, lOrganisation des pays exportateurs de ptrole (Opep) a dcid de maintenir son niveau collectif de production 30 millions de barils par jour. Cest presque le mme niveau fix depuis fin 2011. La dcision a t confirme par le ministre vnzulien du Ptrole, Rafael Ramirez.
Depuis des mois le prix du panier de lOpep volue dans une marge qui va de 100 110 dollars le baril. Et il ny aurait aucune raison de changer cet quilibre, notent les experts. De plus, loffre, la demande et les prix sont bons. Ces derniers sont soutenus par la faiblesse de loffre en provenance de Libye. Ce pays en proie aux violences produit actuellement moins de 200.000 barils par jour, contre une capacit de 1,5 million de barils par jour.
Dans ses dernires prvisions du mois de juin, la Banque mondiale prvoit une baisse du PIB de lordre de 9,7% en 2014 en Libye. Ce taux passera 28,8% en 2015 pour chuter encore 9% en 2016.
Lautre pays dont la situation proccupe est celui de lIrak. Cet autre membre de lOpep espre atteindre en 2014 une production moyenne denviron 3,6-3,7 millions de barils par jour et un niveau moyen dexportations de 3 millions de barils par jour. En mai, le pays a export en moyenne 2,58 millions de barils par jour.
Hier mercredi, les prix du ptrole progressaient en cours dchanges europens. Le baril de brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 110,07 dollars sur lIntercontinental Exchange (ICE) de Londres. Le baril de light sweet crude (WTI) pour la mme chance gagnait 30 cents, 104,65 dollars. A la mi-journe du 10 juin, le WTI tait mont 105,06 dollars, soit son niveau le plus lev depuis dbut mars. Cest la reprise conomique aux Etats-Unis et lamlioration sur le march du travail en mai qui porte les cours au plus haut.
Qui occupera le poste de secrtaire gnral de lOpep qui se libre la fin de lanne? Ce sujet sest invit au dbat la 165e runion du cartel. Ramirez a dit quil y avait de bons candidats et que le sujet serait dbattu la prochaine runion de lOpep en novembre. Depuis janvier 2007, le Libyen Abdallah El-Badri est secrtaire gnral de lOrganisation. Il a t reconduit en dcembre dernier pour un an, faute daccord entre lArabie saoudite, lIran et lIrak. La fonction dun secrtaire gnral, cest dabord une fonction de reprsentation, mais il est galement charg de prparer les runions et de rapprocher les diffrentes visions des Etats. -

l'conomiste