Publi il y a un an, le premier tome de la bande dessine Human stock exchange dcrivait un avenir terrifiant dans lequel les humains dcidaient d'tre cots en bourse, autrement dit de devenir un actif rentable, pour faire fortune. Fin avril, Vernon Davis, lailier de lquipe de football amricain des San Francisco 49ers est entr en bourse. Il a encaiss plus de 4 millions de dollars. Dans le mme temps, le deuxime volet de la BD vient de sortir..

Il tait trs attendu par les amateurs d'conomie fiction. Le tome 2 de "Human stock exchange" est dans les bacs depuis quelque semaines. Signe Xavier Dorison et Thomas Allart, cette BD dont le premier tome est sorti chez Dargaud il y a un an faisait de l'anticipation conomique o les humains taient les derniers actifs rentables aux yeux des marchs.

L'usage de l'imparfait est dsormais inutile. En effet, par une trange concidence, la publication du deuxime des trois volumes prvus est intervenue quasiment en mme temps avec l'entre en bourse de Vernon Davis, l'ailier de l'quipe de football amricain des San Francisco 49ers.

Lance par la start-up californienne Fantex Holdings cre en 2012 San Francisco, autorise par la Securities and Exchange Commission (SEC), l'organisme fdral amricain de rglementation et de contrle des marchs financiers, cette introduction d'un nouveau genre s'est droule ainsi : lundi 28 avril, l'entreprise a vendu sur le march alternatif FBS la totalit des 421 000 actions Vernon Davis au prix unitaire d'environ 10 dollars essentiellement des investisseurs privs. En contrepartie, le joueur a d'ores et dj touch plus de 4,2 millions de dollars. Dsormais, ses revenus et ses gains dpendent du cours de ses actions, cours dont les fluctuations reposent sur ses performances individuelles, sur le classement de son quipe et le montant accol ses futurs contrats.


De leur ct ; la start-up empochera 1 % de commission sur chaque transaction et les actionnaires 10 % d'intrts sur les revenus du joueur, dont les contrats sportifs et publicitaires.

Pas un coup d'essai
Fantex Holdings n'en est pas son premier coup d'essai. Fin 2013, l'introduction en bourse du joueur de l'quipe de football amricain des Houston Texans, Arian Foster tait programme. Malheureusement, une blessure l' a empch de terminer sa saison et a fait capoter la transaction.

L'entreprise prvoit-elle dj d'autres introductions en bourse de sportifs, les humains considrs prsent comme tant les actifs les plus rentables par le monde de la finance ? L'introduction d'EJ Manuel, le quaterback des Buffalo Bills est dj en cours, toujours au prix initial de 10 dollars.

Le succs de ce nouveau march financier a-t-il un rel avenir ? Tout dpendra de la rentabilit du dossier Vernon Davis. Pour qu'il soit rentable, il faut que le montant du prochain contrat de Vernon Davis soit suprieur 33 millions de dollars. Or, son contrat actuel, qui court jusqu'en 2016, ne s'lve qu' 9 millions de dollars. Et s'il se blesse, ou dcide d'arrter sa carrire prmaturment ? Fantex a tout prvu. Pour limiter les dgts financiers, lis la chute hautement probable du cours de son action, l'athlte devra simplement rembourser Fantex grce aux autres revenus qu'il aura su dvelopper. Ce jeudi, le cours de l'action Fantex Vernon Davis s'lve 11,50 dollars. Cours Vernon, cours !

la tribune fr