Rsultats de 1 2 sur 2
  1. #1
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    1 076
    Messages Remercis / Apprcis
    Pouvoir de rputation
    0

    O va le monde, Dtruisons les crches de Nol !





    O va le monde


    PIERRE BEYLAU





    Dtruisons les crches de Nol !

    Le Point - Publi le 05/12/2014 08:48 - Modifi le 05/12/2014 13:28

    Au nom de la lacit, dynamitons les calvaires, arasons les clochers, purons notre espace public et notre histoire de tout signe religieux...



    Si l'on veut enlever tous les signes religieux de l'espace public, il y a du boulot... Daniel Karmann / AFP



    Par PIERRE BEYLAU

    La crche de Nol installe dans le hall du conseil gnral de Vende, La Roche-sur-Yon, est "incompatible avec le principe de neutralit du service public". Ainsi en a dcid le tribunal administratif de Nantes la suite d'un recours de la fdration locale de la Libre pense, organisation qui, n'en pas douter, compte en terre vendenne des milliers d'adhrents. Soit. Dura lex, sed lex. Mais pourquoi donc s'arrter en si bon chemin ? Pas de demi-mesures quand on combat l'obscurantisme clrical ! Les ayatollahs du lacisme ne doivent pas baisser les bras. L'infme, pour reprendre une terminologie voltairienne, n'a qu' bien se tenir...


    Il faut imprativement extirper tout signe religieux de l'espace public. Les calvaires qui jalonnent l'Hexagone - et singulirement l'ouest de la France - sont autant d'atteintes la lacit. Dtruisons-les dans les meilleurs dlais. Les clochers sont une provocation ouverte : arasons-les ! Mme traitement, bien sr, pour le minaret (33 mtres) de la Grande Mosque de Paris voulue par le marchal Liautey. Sans oublier la Grande Synagogue de la rue de la victoire ( Paris) o figure, l'entre, un verset de la Gense qu'il est urgent d'effacer.


    S'attaquer aux noms de commune !



    Proclamons la loi martiale pour interdire les pardons en Bretagne, les processions Lourdes. La police devra veiller ce qu'aucun signe religieux, croix, chandelier sept branches, mezouza, toile de David ne puissent tre imposs la vue des passants d'une rue. Surveillons de prs les boucheries hallal o tranerait un coran visible depuis l'extrieur. Gare au boulanger qui s'aviserait de mettre entre deux miches le petit Jsus encadr de Marie et Joseph flanqus d'un boeuf et d'un ne.


    Il y a aussi les noms de milliers de nos communes qui posent problme. De Saint-Tropez Saint-Jean-de-Luz ou Saint-Amand-les-Eaux, il y a du pain sur la planche. Il faudra ensuite s'attaquer aux rues portant des noms de saints. Les rues des Saints-Pres ou Saint-Dominique ( Paris) n'en ont plus pour longtemps. Il faudra trouver un autre nom au lyce Saint-Louis. Les muses - ce sont des espaces publics - devront tre nettoys de leurs fatras clricaux genre vierge l'enfant ou scne de l'apocalypse.


    Enfin, notre vocabulaire devra tre expurg. Plus question de jurer en invoquant le nom de Dieu ou de prtendre le prfrer ses saints, de vouloir sparer le bon grain de l'ivraie. Le vocable "chemin de croix" devra tre remplac par "subir de dures preuves conscutives". Juda sera dfinitivement oubli et le mot "tratre" retrouvera toute sa force. Le jugement de Salomon sera, videmment, banni. Mais la sottise, elle, a encore de beaux jours devant elle..

    http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le...p#xtor=CS3-190




  2. #2
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    1 076
    Messages Remercis / Apprcis
    Pouvoir de rputation
    0
    Bziers : Robert Mnard maintient sa crche dans le hall de la mairie




    Le premier magistrat biterrois a reu une lettre du prfet de l'Hrault lui demandant de "reconsidrer" son projet de crche, installe dans le hall d'accueil de la mairie. Mais Robert Mnard refuse de dmonter la crche.


    Robert Mnard reste droit dans ses bottes. Le premier magistrat de Bziers ne dmontera pas la crche installe dans le hall d 'accueil de la mairie de la ville depuis une semaine. Une lettre signe du prfet de l'Hrault lui demande pourtant de "reconsidrer son projet, dans son principe ou dans ses modalits".

    "Elle fait partie d'un projet culturel global"
    Aucune raison pour le maire de faire machine arrire. "J'ai crit une longue lettre au prfet pour lui expliquer que la crche ne sera pas dmonte. Le prfet ne me le demande pas dans son courrier, il prcise seulement de reconsidrer le projet", argumente l'lu. Une reconsidration qui se traduit comme suit pour Robert Mnard : "La crche peut tre abrite dans la mairie si elle fait partie d'un projet culturel global. Ce qui est parfaitement notre cas, puisque nous avons tout un programme de festivits pour la fin d'anne dont la crche fait partie (...)"
    Reste savoir dsormais comment vont ragir les services de l'Etat. Les courriers entre Bziers et Montpellier risquent de se multiplier.


    http://www.midilibre.fr/2014/12/04/b...he,1092893.php



Sujets similaires

  1. Rponses: 0
    Dernier message: 24/03/2017, 17h29
  2. Rponses: 0
    Dernier message: 28/12/2015, 15h15
  3. Les Franais restent parmi les plus productifs au monde info du18.11.2014
    Par bingo dans le forum Toute lactualit gnrale
    Rponses: 0
    Dernier message: 18/11/2014, 20h17
  4. Rponses: 0
    Dernier message: 09/06/2014, 14h51

Liens sociaux

Liens sociaux

Rgles des messages

  • Vous ne pouvez pas crer de sujets
  • Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas diter vos messages
  •