Gaz de schiste : une exploitation commerciale en Algérie en 2022 ?

08 décembre 2014

"Nous comptons entamer la phase-pilote de l'exploitation des ressources non conventionnelles en 2019, avec la perspective de mettre ce potentiel en production à partir de 2022", a déclaré le PDG de la société publique d'hydrocarbures Sonatrach, Saïd Sahnoun lors d'une rencontre internationale sur le pétrole et le gaz à Alger, selon l'AFP.





L'exploitation commerciale du gaz de schiste en Algérie pourrait alors atteindre une production de 20 milliards de m3, puis après renforcement des capacités de productions (intensification des investissements), 30 mds de m3 à l'horizon 2025-2027, a-t-il affirmé.

Selon le quotidien El Watan, l'Algérie a besoin de mener un programme de forage de 11 puits, étalés sur une période allant de 7 à 13 ans pour confirmer le potentiel commercial de ces ressources.

L'Agence de l'information sur l'énergie (EIA) américaine estimait dans un rapport en 2013 que l'Algérie pourrait récupérer 5,7 milliards de barils (contre 27 en Argentine, 32,2 en Chine ou 74,6 en Russie).

Par ailleurs, un cadre législatif pour limiter les risques à l'échelle européenne devrait être présenté par la Commission d'ici la fin de l'année. Note Lire dans l'édition du lundi 8 décembre, l'article de El Watan.com L'exploitation commerciale du gaz de schiste algérien à partir de 2022Plus d'infos Note Télécharger le rapport de l'AIE Technically Recoverable Shale Oil and Shale Gas Resources, U.S. Energy Information AdministrationPlus d'infos Note Lire Gaz de schiste : la polémique enflePlus d'infosArticle publié le 08 décembre 2014

Dorothée Laperche

http://www.actu-environnement.com/ae...022-23433.php4