Des émirs torturent les fennecs




Des images révoltantes, barbares, indignes et les mots sont faibles pour qualifier ce comportement d’émirs du Golfe venus braconner dans notre Sahara. Non seulement ils viennent se défouler en chassant l’outarde et la gazelle, des espèces officiellement protégées, mais en plus ils s’adonnent à des pratiques d’un autre âge.En effet, ces riches braconniers ont démontré à travers cette vidéo toute la cruauté qui les caractérise en torturant un pauvre fennec. Sans état d’âme ces bourreaux se sont acharnés sur l’animal tout en proférant des insultes à son encontre.
Pourtant, la loi algérienne protège 23 espèces, dont précisément le fennec, l’outarde, la gazelle, le mouflon. L’outarde est protégée par des conventions internationales et en Algérie par un décret d’août 1983 renforcé par un arrêté de janvier 1995.

Une nouvelle loi de 2006 classe les espèces selon la menace d’extinction et comprend une liste de 23 espèces, dont 13 mammifères, 7 volatiles et 3 reptiles. Ce classement a été établi au vu de la « menace croissante d’extinction des animaux sauvages en Algérie ». Ce texte prévoit « des sanctions sévères contre la chasse, la capture, le transport et le commerce de ces espèces », mais autorise à titre exceptionnel la capture de certaines d’entre elles pour des buts scientifiques, pour faciliter leur reproduction ou doter les parcs zoologiques.
https://www.youtube.com/watch?v=CKPsr3fCYWs