ALGER - L'historien chercheur Mohamed Rabbah a appel, mardi Alger, les autorits franaises dvoiler le lieu d'inhumation du corps de Maurice Audin pendant la guerre de la libration nationale, et ce, l'occasion de l'anniversaire de sa mort (juin 1957).

Lors d'une confrence de presse conjointe avec le professeur universitaire Hassan Ben Bachir au forum du quotidien d'"El Moudjahid" organise par l'association "Machaal Echahid", le chercheur a soulign qu'"il tait temps de rvler la vrit l'opinion publique sur le lieu d'inhumation de Maurice Audin ainsi que Mohamed Bouguerra, Mohamed Bounaama et Larbi Tebessi", ajoutant qu'il s'agit d'"un droit lgitime".

Par la mme occasion, l'orateur a prsent un expos exhaustif sur l'arrestation du militant pour la cause nationale Maurice Audin la nuit du 11 juin 1957 son domicile par des militaires du 1er rgiment de chasseurs parachutistes. Sans nouvelles de son mari, Madame Josette Audin apprend des autorits militaires le 1er juillet 1957, qu'il "se serait vad".

Comme l'ont rapport plusieurs tmoins, dont le journaliste Henri Alleg dans son ouvrage "La Question", Maurice Audin a t tortur et tout porte croire qu'il est mort sous la torture.

De son ct, Hassan Ben Bachir, professeur l'universit des sciences et de la technologie Houari Boumediene (USTHB) a prsent un aperu sur l'institution du prix "Maurice Audin" de mathmatiques en hommage la mmoire de ce militant assassin pour son soutien la cause algrienne.

"C'est pour exiger la vrit que l'association Audin s'est mobilise pour faire algrienne la vrit qu'elle dfend en attribuant chaque anne un prix de mathmatiques deux laurats titulaires d'un doctorat, l'un exerant en France et l'autre exerant en Algrie", a-t-il soulign.

APS