Colre New York aprs la disculpation d'un policier




  • Reuters/Reuters - Manifestation mercredi New York pour dnoncer la dcision d'un grand jury de ne pas inculper un policier blanc impliqu dans la mort d'un pre de famille noir l't dernier. plus










par Daniel Bases et Zach Goelman et Robert MacMillan
NEW YORK, 4 dcembre (Reuters) - De nouvelles manifestations sont attendues ce jeudi New York o la dcision d'un grand jury de ne pas inculper un policier blanc impliqu dans la mort d'un pre de famille noir l't dernier suscite une colre comparable ce qui s'est pass Ferguson.
Plusieurs milliers de manifestants se sont rassembls mercredi soir dans Manhattan, notamment Times Square, prs du Rockefeller Center et devant la gare de Grand Central, pour dnoncer l'iniquit de cette dcision.


Ces rassemblements se sont globalement drouls dans le calme, mme si la police a annonc jeudi matin avoir procd 83 interpellations.


Comme Ferguson, o un grand jury a estim qu'il n'y avait pas lieu de poursuivre le policier blanc Darren Wilson pour la mort de Michael Brown, les jurs new-yorkais ont jug qu'il n'y avait pas matire inculper les policiers impliqus dans la mort d'Eric Garner l't dernier Staten Island.


Les chefs de file du mouvement des droits civiques ont annonc qu'ils dtailleraient un plan d'action pour rduire les violences policires auxquels les membres de la communaut noire sont bien plus exposs que les blancs et tenir la police responsable de ses actes.


La veuve d'Eric Garner, Esaw Garner, a refus pour sa part les excuses prsentes par le policier new-yorkais Daniel Pantaleo, mis en cause dans le dcs par touffement et compression
.

"Le temps de prsenter des excuses ou d'avoir des remords, il aurait d avoir lieu quand mon mari hurlait qu'il ne pouvait plus respirer", a-t-elle dit jeudi matin sur NBC.


Eric Garner, pre de six enfants, g de 43 ans, a succomb alors qu'il tait interpell le 17 juillet pour revente de cigarettes. L'interpellation a t filme par un vidaste amateur et largement diffuse sur internet. On entend cet homme obse et asthmatique dire au policier qui l'trangle qu'il n'arrive plus respirer.


Aprs avoir perdu connaissance, il a t dclar mort son arrive l'hpital et le mdecin lgiste a conclu un homicide.


"AUCUN MOTIF RAISONNABLE"
Pendant que le maire de New York Bill de Blasio parlait d'un "jour douloureux" pour sa ville, le ministre de la Justice Eric Holder a annonc l'ouverture d'une enqute fdrale sur les circonstances de son dcs.


Cette enqute visera dterminer si les droits civiques d'Eric Garner ont t viols en raison d'un usage excessif de la force.
Les techniques d'immobilisation par strangulation ou compression sont interdites par la police new-yorkaise, mais la Patrolmen's Benevolent Association, le syndicat de la police municipale, affirme que les agents impliqus dans la mort d'Eric Garner ont respect les rgles.
L'avocat de l'agent Pantaleo, Stuart London, a dclar au micro de la radio WCBS que son client tentait d'amener Garner au sol parce qu'il redoutait qu'il ne se cogne contre une vitrine.
En dpit des lments charge, et de la vido, le grand jury de la ville de New York a annonc mercredi n'avoir trouv "aucun motif raisonnable" pour entamer des poursuites contre Pantaleo.


Le maire de New York a vivement ragi cette dcision. Devant la presse, Bill de Blasio, qui s'tait engag lors de son lection amliorer les relations entre la communaut noire et les services de police, a dit avoir prvenu son fils mtis de "faire trs attention s'il a affaire des policiers".
Il a aussi appel ses administrs ne pas "salir le nom de Garner avec des actes de violence et de vandalisme", un message rpt par la famille de la victime, mme si celle-ci a rejet les excuses de Daniel Pantaleo.


Sans commenter directement la dcision du grand jury, le prsident Barack Obama a promis de "ne pas relcher (ses) efforts tant qu'il n'y aura pas davantage de confiance et de responsabilit assume entre nos communauts et les forces de l'ordre".
Le ministre de la Justice Eric Holder a promis pour sa part une "enqute indpendante, approfondie, honnte et rapide" de la part de la justice fdrale qui va notamment examiner en dtail la vido de l'incident.