le sois d'algerie.

Les diffrents mouvements du nord du Mali, opposs au rgime de Bamako, sont parvenus, lissue dun conclave de plusieurs jours Alger, laborer et signer une plateforme dentente et daction commune. Le document a t sign lors dune crmonie organise lundi soir la Rsidence El Mithak.

Sofiane At Iflis - Alger (Le Soir) - Le document sarticule autour de deux axes essentiels : le renforcement de la dynamique dapaisement et la consolidation du cessez-le feu et, corrlativement, la prise en charge des questions lies au dveloppement dans la rgion du nord du Mali. La plate-forme, dont lAlgrie a jou le rle de facilitateur, se veut une base unifie de ngociations avec le gouvernement de Bamako. Les mouvements du nord du Mali, lexception des groupes terroristes, considrent avoir russi une tape importante sur la voie du dialogue qui reste amorcer avec les autorits de Bamako. La plate-forme a t signe en prsence du ministre algrien des Affaires trangres, Ramtane Lamamra. Elle engage le Haut- Conseil de lunit de lAzawad, le Mouvement arabe de lunit de lAzawad et le MNLA. Elle a t paraphe par Abbas Ag Intalla, SG du HCUA, Ibrahim Ould Sidi Mouhamed, SG du MAUA, et Bilal Ag Sharif, SG du MNLA. Les autorits maliennes, qui prouvent jusque-l des difficults runir les mouvements du nord du Mali autour dune table de ngociation, ont encourag la mdiation algrienne. Une mdiation qui nest pas la premire en somme, puisque, auparavant, des accords ont t signs Alger. Des accords qui nont pas connu de traduction concrte sur le terrain.
S.A. I.