Depuis que les lingettes existent, avouons que nous les utilisons à tort et à travers. Une conduite qui risque de s’avérer extrêmement dangereuse pour notre peau si sensible. Eh oui, à trop utiliser les lingettes humides on risque de contracter de vilaines dermatites.
Les lingettes, c’est certes très utile. Ça nous permet de nous en passer de l’eau dans certaines circonstances, mais est-ce que cela justifie leur usage excessif ? Certainement pas. Une récente étude américaine vient de révéler le danger de l’usage abusif de ces produits. Publiée la semaine dernière dans le magazine scientifique Pediatrics, les initiateurs de cette recherche ont tiré la sonnette d’alarme sur ce sujet et ont appelé les parents à prendre conscience des risques que représentent les lingettes et à éviter de les utiliser en permanence pour nettoyer la peau de leurs enfants. Selon les chercheurs américains, dans la composition de ces lingettes dont l’usage est très en vogue se trouve un biocide, la méthylisothiazolinone qui peut provoquer, chez certains, de vilaines dermatites.
Cette étude très sérieuse a été menée par le docteur Mary Wu Chang. Selon l’article publié sur le site
sudinfo.be, cette spécialiste en dermatologie et en pédiatrie à l’université de médecine du Connecticut, aux États-Unis vient d’interpeller les médias et la société civile à travers son étude qui remet au devant de la scène le sujet des produits chimiques utilisés dans la composition de plusieurs articles destinés à l’usage quotidien, tels que les lingettes.
Le méthylisothiazolinone très dangereux
Pour parvenir à cette conclusion, Dr Wy Chang a constaté des cas pratiques, à l’exemple de cette maman qui s’est présentée avec sa petite fille de 8 ans souffrant d’une dermatite au niveau de la bouche. La spécialiste déclare avoir prescrit le traitement nécessaire, mais que la maman est revenue quelque temps après pour se plaindre du même problème. C’est alors que la chercheuse a compris que le méthylisothéiazolinone contenu dans les lingettes et qui remplace le parabène provoque des réactions allergiques. Se basant sur plusieurs cas cliniques, Dr Wy Change appelle les adultes et les parents notamment à se montrer plus raisonnable quand à l’usage des lingettes. Toute réaction allergique provoquée à la suite de l’usage des lingettes devrait donc susciter l’inquiétude. Pour la toilette des enfants, il est recommandé de ne pas utiliser les lingettes pour nettoyer la peau du visage ou du corps et se contenter d’un usage minimum.


Focus Elles