À l'issue de la rencontre gagnée face à l'OGC Nice (1-0, 15e journée de L1), l'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a répondu aux questions concernant Yacine Brahimi.



Le mercato ne débute que dans quelques semaines, mais déjà Laurent Blanc doit l’évoquer. Interrogé en conférence de presse au sortir de la victoire face à l’OGC Nice (1-0, 15e journée de L1), l’entraîneur du Paris SG a ainsi parlé de Yacine Brahimi (24 ans), milieu offensif du FC Porto (7 buts toutes compétitions confondues cette saison), que la rumeur annonce avec insistance ces dernières semaines dans le viseur du club de la capitale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le coach parisien le connaît plutôt bien.
« Il jouait à Rennes avant, je le connais très bien M. Brahimi. Écoutez, il réalise un début de saison extraordinaire avec le FC Porto. J’ai eu l’occasion de le voir jouer Il confirme tout le bien que l’on pensait de lui déjà à Rennes. Ca a été très surprenant qu’il quitte Rennes ce garçon. Il était assez inconstant, je pense qu’il a pris un peu de maturité. Il avait les qualités et le potentiel mais il manquait certainement quelque chose. Il a pu partir en Espagne. C’est là je pense que les choses sérieuses ont pu commencer pour lui. Et à Porto, dans un très très bon club, avec de très très bons joueurs, il est en train de donner la plénitude de son talent. C’est un joueur que j’ai eu l’occasion de voir jouer à la Coupe du Monde avec l’Algérie », a-t-il confié avant de poursuivre.
« Il fait partie de ces joueurs qui sont beaux à voir jouer, dans la mesure où il est capable d’éliminer un, deux voire trois joueurs. En plus, actuellement, il marque des buts, alors ! A-t-il le potentiel pour le PSG ? Écoutez, qu’il confirme tout le bien qu’on pense de lui à Porto. Le seul problème, c’est qu’il est parti pour pas cher à Porto mais que là les Portugais ont mis une clause de départ qui est très très chère et donc on connaît le montant », a-t-il avoué, concluant de manière énigmatique. « Ça va faire réfléchir... Mais bon, quand on aime et quand on a du talent, il faut payer ! » Qu’on se le dise, Laurent Blanc et le PSG étudient bien la piste menant à Yacine Brahimi. Le feuilleton est lancé !