Masse depuis des mois le long de la frontire avec la Libye, l'arme algrienne aurait franchi le pas, rompant ainsi avec la doctrine tablie depuis l'indpendance du pays de la non-intervention de ses troupes sur un territoire tranger. 3 500 paras, soit un rgiment complet, et un groupe de soutien et d'appui logistique de 1 500 hommes, sont dploys actuellement de l'autre ct de la frontire , annonait, dans son dition du 6 juin, le quotidien El Watan.
Les autorits algriennes ont, depuis, dmenti l'information, tandis que le ministre franais des affaires trangres, Laurent Fabius, a qualifi d' allgations l'ide d'une coopration concerte sur le terrain lors de sa visite Alger, qui s'est acheve lundi 9 juin, trois semaines seulement aprs celle de son homologue de la dfense, Jean-Yves Le Drian. L'arme algrienne, elle, n'a pourtant fait aucun commentaire.
IL N'Y A PAS D'ENTORSE NOS HABITUDES
Je maintiens la nature de l'opration et le nombre d'hommes , affirme Akram Kharief, auteur du blog Secret Difa3, un site trs document sur la dfense algrienne, galement l'origine de l'article paru dans El Watan. Les oprations ne sont pas faites trs en profondeur, dans une zone de 100 120 kilomtres sur le territoire libyen, pour occuper les points d'eau et logistiques et couper ainsi la route des groupes arms, ajoute ce spcialiste. A ma connaissance, aucune confrontation arme n'a eu lieu, mais c'est bien...


le monde