Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d’échanges européens après avoir nettement reculé la veille avec la hausse des réserves américaines, selon les premières données hebdomadaires disponibles.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 51,74 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de quatre cents par rapport à la clôture de mardi.
Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour le contrat de septembre cédait 14 cents à 49,02 dollars.
Le pétrole, qui avait atteint son plus haut niveau depuis plus de deux mois mardi, a fortement reculé après la publication hebdomadaire des données de l’American Petroleum Institute (API), fédération privée.