Un accord de partenariat a t paraph hier, Alger, entre l'Union gnrale des commerants et artisans algriens (UGCAA) et l'Association turque spcialise dans la production du lait et produits drivs (Asud) sous les auspices de la mission commerciale turque en Algrie.
Cet accord a pour objectif de partager le savoir-faire et dvelopper d'avantage les relations conomiques entre les investisseurs algriens et les investisseurs turcs qui sont de plus en plus prsents et nombreux sur le march algrien, notamment dans le secteur du textile et l'ameublement, a soulign Ismail Mert, secrtaire gnral de l'association Asud.

Nous souhaitons partager notre exprience avec les investisseurs turcs, manifestant de plus en plus un intrt particulier pour l'investissement en Algrie, a indiqu, pour sa part, Sad Dahmani, prsident de l'entreprise Colaital, filire du groupe industriel public du lait (Giplait), lors d'une rencontre d'affaires B to B, qui a runi 13 entreprises turques spcialises dans ce secteur avec plus de 45 entreprises nationales.

L'homme d'affaires turc, Osman B. Karabacak, a soulign que le march algrien du lait est trs prometteur et offre beaucoup d'opportunits pour les entreprises turques qui ambitionnent investir dans ce pays.

La rgle 51/49% n'empche pasles Turcs investir en Algrie
L'ambassadeur de la Turquie en Algrie, Adnan Keeci, a assur, lors de cette rencontre, que les hommes d'affaires turcs veulent investir en Algrie dans la filire lait et ses drivs et que la rgle 51-49% rgissant l'investissement tranger en Algrie ne constitue aucun obstacle aux investisseurs turcs.

A noter que la Turquie occupe la 9e place dans le monde en matire de production laitire et produits drivs avec la production de plus de 100 produits laitiers (yaourt, lait, boisson). Les changes commerciaux entre les deux pays ont dpass les 5 milliards de dollars durant l'anne 2013, ce qui reprsente une amlioration de 10% par rapport 2012.