novembre 15, 2014 Algerie focus

Aprs avoir fait tout un dossier sur le port du voile par les Algriennes, le journal arabophone Echourouk rput pour ses tendances islamistes a franchi une autre tape : il a publi, ce vendredi, une enqute sensationnaliste sur le phnomne de lathisme dans la socit algrienne.

Ce mdia aux ides islamistes avres cr ainsi un clivage dans la socit. A coup de papiers de propagandes, il oppose les bons (les pratiquants) aux mauvais (les athes, mais aussi les non-pratiquants). Pis encore, les articles inclus dans ce pseudo dossier sentent la manipulation. Au moment o les responsables politiques algriens dfendent la tolrance religieuse, Echorouk offre aux Algriens un concentr de haine dirige lencontre de nombreux algriens dont les convictions religieuses diffrent des propagandistes de ce mdia. Echorouk sen prend ainsi violemment ces gens qui ne croient pas en Dieu. Il accuse mme ces athes de meurtres lucids et jugs par les tribunaux.

Dans ce dossier dEchorouk, les athes algriens sont traits de sorciers caricaturs et prsents comme des monstres dangereux ! Des passages entiers de ce dossier sapparentent un vritable appel la haine. Lathe, il faut le juger, lemprisonner, le pourchasser ou lexcommunier. Cela fait plusieurs semaines que ces discours de haine sont dissmins dans plusieurs mdias. Ce mme canard a fait cho, il y a un mois, de la volont dun courant salafiste de mener une campagne de purification de la socit travers la fermeture de bars, avant de revenir, quelques numros plus loin, sur dautres sujets de socit comme la polygamie qui a t dfendue et soutenue publiquement par la prsidente dun parti islamiste.

Cest galement ce courant idologique qui a pris fait et cause, depuis quelques jours, contre luvre de fiction que reprsente le film lOranais du ralisateur Lys Salem. A ce rythme, les salafistes et autres fanatiques, dont les ides sont vhicules sans aucune gne par ces journaux qui nont gure la vertu comme premire qualit, vont obliger les femmes shabiller comme ils le veulent. Ils vont finir par faire intrusion dans les chambres coucher des Algriens pour savoir si leurs comportements sont conformes aux prceptes de la religion. Et quoi aprs ? Un retour aux annes 1990 ?

Ces drapages dangereux doivent non seulement cesser, mais leur persistance peut crer des conflits dans la socit. Des conflits qui peuvent mener le pays vers linconnu.

Essad Wakli