Lancien candidat la candidature des prsidentielles davril 2014, Rachid Nekkaz, a t interpell par la police au niveau de la ville de Seddouk, une soixantaine de kilomtres au sud de Bjaa, o il est sest rendu dans le cadre de la marche pour le changement quil a entrepris depuis le 1er novembre dernier.

Selon une source locale, Rachid Nekkaz, qui arrivait de la ville voisine de Beni Maouche, a t emmen au commissariat de la ville o il est gard au moment o nous mettons en ligne.

Linformation est confirme sur la page facebook du concern lui-mme qui parle demprisonnement. Emprisonns Seddouk (W. Bejaa), nous avons t accueillis dans la ville par le commissaire de police qui nous a mis immdiatement en tat d'arrestation devant la population en plein centre-ville est-il crit, vers 18h30mn, sur la page de Rachid Nekkaz qui apprend quil est gard prisonnier () jusqu' samedi au moins jour o il devrait, rencontrer le procureur d'Akbou.

Le mobile de linterpellation reste cependant flou. J'expliquais une personne en voiture les objectifs de cette marche pacifique jusqu' Alger (Grande Poste) le 28 novembre 17h. En effet, Nekkaz a lanc, aprs lannonce en juin dernier de la cration de son parti, le Mouvement pour la jeunesse et le changement, son initiative dune marche sur Alger.

Aprs 13 jours de marche continue et plus de 400 kms de marche, il semblerait que certaines autorits cherchent nous dissuader d'aller jusqu'au bout souponne-t-il sur le Net, o il se montre dtermin aller jusquau bout. Quels que soient les obstacles, personne ne nous empchera d'aller jusqu'au bout de cette marche pour un Changement pacifique en Algrie est-il encore crit.
El Watan