Laurent Fabius et Emmanuel Macron inaugurent une usine Renault en Algérie





Les ministres français des Affaires étrangères et de l'Économie se sont rendus sur place pour le lancement en grande pompe d'un site qui produira une version locale de la voiture Dacia Logan, sous le nom «Renault Symbol».

La France et l'Algérie ont inauguré lundi en grande pompe une usine Renault près d'Oran qui va fabriquer la première voiture algérienne, une réalisation témoignant du renouveau des relations entre les deux pays depuis l'élection de François Hollande. Signe de l'importance accordée de part et d'autre à ce projet, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et son collègue de l'Economie, Emmanuel Macron, se sont rendus sur place pour assister à la sortie de la première voiture des chaînes d'assemblage, sous les yeux du premier ministre algérien Abdelmalek Sellal. L'usine, passée par de multiples péripéties avant le début des travaux en 2012 à Oued Tlelat, «est le fruit d'un partenariat gagnant-gagnant», a souligné M. Sellal, dans son allocution.