La 3D déconseillée aux enfants


L'agence française de la santé recommande de ne pas exposer les enfants de moins de 6 ans aux films et jeux en 3D et prône la modération jusqu'à 13 ans.
















Les films et les jeux vidéo utilisant la technologie d'images en relief "3D" sont "déconseillés" aux enfants de moins de 6 ans et jusqu'à 13 ans, les jeunes doivent en faire un "usage modéré", avertit jeudi l'Anses, l'agence française chargée d'établir des recommandations sur la santé.
Ces dix dernières années, les technologies d'images en trois dimensions se sont beaucoup développées, au cinéma d'abord, puis à la télévision, sur les ordinateurs, les consoles de jeux et les téléphones portables. Dans un avis officiel, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail"recommande" que "les enfants de moins de six ans ne soient pas exposés aux technologies 3D" et que jusqu'à 13 ans, ils en fassent "un usage modéré".
La raison de cette restriction tient aux "effets sanitaires, plus marqués" chez l'enfant que chez l'adulte, de la technologie 3D. C'est en effet durant l'enfance que le système visuel se"développe activement", ce qui le rend "plus vulnérable", explique l'agence, publique. "Le développement de ces technologies pose la question de leur impact éventuel sur la santé (...) en cas d'exposition prolongée, tout particulièrement pour les enfants et adolescents", justifie l'Anses.
Des fabricants comme Nintendo mettent déjà les parents en garde. "L'utilisation de l'affichage 3D par un enfant de six ans ou moins pourrait endommager sa vue", écrit par exemple cette firme japonaise qui conseille aux parents de jeunes enfants de "bloquer" la fonction 3D des consoles.