Peter Grimsditch est directeur de la recherche de Oxford Business Group. © OBG
Pour Oxford Business Group, qui a célébré ce 5 novembre à Casablanca ses dix ans de présence au Maroc, le royaume chérifien a connu une transformation économique et sociale remarquable durant la dernière decennie.Oxford Business Group, le cabinet d'intelligence économique, a célébré ce 5 novembre à Casablanca, ses dix ans de présence au Maroc. L'occasion de revenir sur les changements économiques et sociaux qui ont marqué le pays."En dix ans, le Maroc s'est en quelque sorte réinventé", a insisté Peter Grimsditch, son directeur de la recherche. Depuis 2004, le taux de bancarisation du royaume est passé de 34 % à 58 %, le réseau autoroutier est passé de 600 à 1 500 kilomètres et le taux d'analphabétisme a chuté de 13 points à 30 %.Réformes"Le Maroc a mené des réformes audacieuses et a consolidé son modèle démocratique", s'est félicitée Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du Ministre des affaires étrangères et de la coopération, pointant les stratégies sectorielles menées dans le cadre du plan Émergence de 2005 et la modernisation de l'agriculture et de la pêche, les investissements dans les énergies renouvelables, ainsi que l'essor des industries automobile et aéronautique.>>> Aéronautique : Maroc-Tunisie, qui l'emporte ?Le Maroc a enregistré une croissance annuelle moyenne supérieure à 4,5 % au cours de la décennie passée. Elle devrait atteindre 4,4 % en 2015. "Les efforts visant à corriger les déséquilibres budgétaires du pays (…), ajoutés aux nombreux éléments attractifs du pays, notamment son emplacement géographique, laissent penser que les perspectives continueront d'être prometteuses", indique le rapport d'Oxford Business Group, véritable démonstration d'optimisme économique.