L'Algérie et la Chine ont signé aujourd’hui un plan quinquennal de coopération stratégique global, le premier du genre que l'empire du milieu conclut avec un pays de la région MENA. Il privilégie l’investissement direct chinois dans tous les secteurs prioritaires du prochain plan quinquennal de l'Algérie 2015-2019.

A l'occasion de la visite du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, à Pékin, l'Algérie et la Chine ont signé un Plan quinquennal de coopération stratégique global pour la période 2014-2018, a indiqué, aujourd’hui, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le plan qui vient d’être signé «constitue une feuille de route pour la programmation, la mise en œuvre et l'évaluation des actions de coopération», précise le même communiqué. La signature de ce plan d’échanges est venue suite à la Déclaration portant établissement d'un partenariat stratégique global entre l'Algérie et la Chine, signée par les chefs d'Etat des deux pays le 25 mai dernier, note également le communiqué.

«Ce plan quinquennal vise à donner une grande impulsion aux relations économiques algéro-chinoises y compris les investissements directs de la Chine dans tous les secteurs prioritaires du prochain plan quinquennal de l'Algérie 2015-2019. Il est appelé à contribuer à accroître, à élargir et à diversifier les échanges dans tous les domaines et sous des formes rénovées et adaptées au potentiel et aux ambitions des deux pays», précise la même source.

«Avec l'instrument unique que constitue la Déclaration portant établissement d'un partenariat stratégique global, les deux chefs d'Etat ont ouvert de nouveaux horizons aux relations bilatérales», a indiqué Lamamra selon le communiqué. Il a estimé qu’«il appartient à tous les acteurs de travailler à la réalisation des promesses de ce partenariat gagnant-gagnant entre les deux pays dont l'amitié remonte à l'époque de la lutte de libération nationale, concluant que cet évènement fera entrer la relation de coopération, d'amitié et de solidarité entre l'Algérie et la Chine dans une nouvelle ère».

De son côté, le chef de la diplomatie chinoise a souligné, au cours de la cérémonie, que ces deux documents «marquent l'avènement d'un partenariat d'exception entre la Chine et l'Algérie, le premier du genre que la Chine conclut avec un pays arabe».

Il est à noter que Lamamra a pris part aux travaux de la 6ème session ministérielle du Forum de coopération Chine-pays arabes de Pékin qui a été rehaussée par la présence du président de la République populaire de Chine, Xi Jinping.

Le communiqué ajoute, par ailleurs, que le chef de l'Etat chinois, qui a salué le ministre algérien des affaires étrangères, à cette occasion, «a exprimé ses félicitations et ses vœux au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour sa réélection et pour la nouvelle étape de l'histoire de l'Algérie et des relations algéro-chinoises».


Salima. Z. 08.06.2014