Agressions israliennes Al Qods : Le Maroc appelle une runion ministrielle des pays islamiques


Le Maroc accueillera la premire semaine de novembre, une runion ministrielle des membres de lOrganisation de la coopration islamique en vue dexaminer la srie des agressions israliennes sur Al Qods, plus particulirement celles visant la mosque Al Aqsa et les fidles.




Le Maroc ragit officiellement la politique mene, depuis des semaines, par les autorits de Tel-Aviv Al Qods. Aujourdhui, le dpartement des Affaires trangres sest dit, dans un communiqu, proccup par la voie de lescalade quadopte Isral concernant Al Qods Acharif .
Le royaume sest dit fermement oppos toute tentative visant saper le statut juridique de la ville sainte, tel qu'il est fix par les rsolutions internationales en tant que partie intgrante des territoires occups en 1967 . Le texte du dpartement de Mezouar a cependant omis de mentionner que lorganisation des Nations Unies ne reconnait que loccupation de Jrusalem-Est par Isral.
Rabat dnonce la colonisation
Le Maroc considre que les agissements israliens sont de nature contribuer lenlisement de la question palestinienne dans le labyrinthe des conflits religieux et confessionnels, en prlude loccupation des lieux saints . Des provocations, qualifies de rcurrentes visant essentiellement lenceinte de la mosque Al Aqsa et les fidles et qui rpondent aux plans de la judasation de la ville, mis en place depuis des annes par les gouvernements israliens successifs, de droite comme de gauche.
Rabat sest galement prononc contre "lintensification de la colonisation" dans la ville sainte. Autant dexactions qui attisent le sentiment de linjustice chez les Palestiniens et les millions de musulmans travers le monde , dplore le communiqu.
Dbut novembre, le Maroc accueille une runion consacre Al Qods
La multiplication des agressions israliennes dans la ville sainte est lorigine de lappel du royaume chrifien, une runion de coordination du Groupe ministriel de lOrganisation de la coopration islamique. Une rencontre que devrait se tenir, durant la premire semaine du novembre, au Maroc.
Le royaume espre, ainsi, adresser un message au monde islamique et aux puissances influentes sur la scne internationale sur limpratif de dfendre Al Qods et la mosque Al Aqsa. Le roi Mohammed VI assure la prsidence du comit Al Qods, issu de lOCI. Janvier dernier, Marrakech avait abrit la 20me session dudit comit