Cest fait. Cest officiel. LUnion conomique eurasiatique nest dsormais plus juste un projet ambitieux mais bien une ralit. Une ralit que personne ne pourra remettre en cause.


Les prsidents de la Russie, de la Bilorussie et du Kazakhstan ont donc sign en ce jeudi 29 mai, Astana, capitale du Kazakhstan, laccord en question qui officialise dun grand pas supplmentaire lintgration eurasienne.

Une nouvelle organisation conomique a vu le jour sur la scne internationale , a dclar le prsident russe Vladimir Poutine. Toujours selon lui, ledit accord est dune importance historique. En fait, nous formons dsormais le plus important march unique dans lespace de la CEI avec un potentiel de production, technologique et scientifique norme, ainsi quavec des ressources naturelles colossales .

Vraisemblablement et aprs la nouvelle victoire gopolitique de la Russie dil y a quelques jours, qui a suivi la signature dun trs grand nombre daccords en Chine, confirmant ainsi lalliance russo-chinoise, maintenant cest au tour du projet eurasiatique de passer ltape suprieure dans le monde multipolaire, o nous vivons. Plusieurs pays ont dj exprim leur vif intrt former des liens privilgis avec lUnion conomique eurasiatique, y compris en formant des zones de libre-change. Parmi ces pays, on peut citer la Chine, le Vietnam, lInde ou encore la Syrie.

A rappeler que lUnion conomique eurasiatique de la Russie, de la Bilorussie et du Kazakhstan constituera une forme avance dintgration de ces trois pays, qui sont dj membres de lUnion douanire. Il est galement noter que mis part les trois pays ayant sign laccord, de nouveaux membres rejoindront dici peu lunion. Tout dabord lArmnie. Puis le Kirghizistan. Dautres pays issus de lex-URSS expriment galement leur dsir dintgration.

En parlant de laspect conomique et comme la bien not le prsident kazakh Noursoultan Nazarbaev, le volume total des conomies des trois pays reprsente lheure daujourdhui 2,2 billions de dollars. Quant la croissance du PIB global, elle pourrait atteindre 900 milliards de dollars dici 2030.

Mis part laspect conomique qui bien videmment reprsente un rle colossal, il faut tout de mme aussi bien noter laspect gopolitique, que redoutent tellement les lites occidentales. En effet, on avance grands pas vers lUnion eurasiatique, qui comprendra au moins six pays de lex-Union sovitique : la Russie, la Bilorussie, le Kazakhstan, lArmnie, le Kirghizistan et le Tadjikistan. Un projet que les lites tasuniennes, dont Hillary Clinton, avait dj promis de faire chouer

Mais comme nous le montre lactualit rcente, les paroles sont une chose. Les actes en sont une autre. Le monde a normment chang. LOccident politique, financier et mdiatique ne dtient plus le monopole de la destine du monde. Cette poque du diktat global est tout simplement rvolue et hors-sujet. Les rcentes et moins rcentes dclarations et gestes de llite occidentale rappelle trangement les actes de dsespoir de gens en train de saccrocher tout ce quils peuvent dans un bateau qui coule. On se souvient tous du tristement clbre Titanic, que ces crateurs affirmaient insubmersible. On connait tous la fin tragique de son histoire.

Peut-tre donc que les lites occidentales devraient srieusement commencer couter la voix de leurs peuples et se concentrer sur la rsolution de leurs problmes internes plutt que daller prcher la mauvaise parole aux quatre coins du monde. Il est vrai quun certain nombre de pays du monde sont encore sous le joug et leurs peuples luttent activement pour arracher la libert.

Mais au vu des vnements des derniers mois, on vit non pas le dbut mais dj la premire phase active de la nouvelle ralit mondiale, celle du monde multipolaire, laquelle tant de monde aspirait. Les projets de lUnion eurasiatique, de lOrganisation du trait de scurit collective (OTSC), ainsi que bien videmment des BRICS et de lOrganisation de coopration de Shanghai ne feront que renforcer et tendre cette nouvelle ralit. Le monde et lhumanit commencent enfin respirer.

Source : french.ruvr.ru