TIZI-OUZOU - La consommation de tabac a tripl en Algrie durant ces trois dernires dcennies avec lenregistrement, actuellement, dune prvalence de 43,8% chez les hommes contre 7,7% en 1978 et 25% en 1998, a indiqu mercredi le professeur Ahmed Zatout, chef de service de la mdecine du travail au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou.

Dans une communication intitule "Le tabac et ses consquences", ce praticien, citant une estimation de lInstitut national de la sant publique (INSP), a indiqu, que la prvalence actuelle du tabagisme chez la population fminine est de 6,5%, expliquant ce phnomne, "trs insignifiant par le pass dans le pays", par "une volution multidimensionnelle de la socit, mais qui na pas t accompagne par un travail de sensibilisation sur les consquences du tabagisme sur la sant".

Soulignant les dangers encourus par les fumeurs, tant actifs que passifs (inhalation involontaire de la fume), le Pr Zatout a fait savoir que 90% des cancers du poumon sont lis au tabagisme en Algrie, o plus de 15.000 morts lies au tabac sont recenses chaque anne, depuis 2010, soit 45 dcs dus au tabac chaque jour.

"Le besoin d'affirmation de la personnalit, notamment chez les adolescents, la curiosit, la recherche du plaisir instantan, la lutte contre le stress et langoisse, les effets du mimtisme, les frquentations", sont, entre autres, les facteurs incitatifs "griller une sche", tels que cits par ce mdecin.

Selon les statistiques fournies par ce spcialiste, les Algriens ont consomm, en 2007, prs de 18.000 tonnes de cigarettes.

Considrant que le tabagisme est un flau de sant publique, lOrganisation mondiale de la sant (OMS) fait tat de lenregistrement du dcs dans le monde, par le tabac, dune personne toutes les 6 secondes, tout en notant que les fumeurs de 20 cigarettes et plus par jour font accrotre de 2 4 fois le risque de subir un accident cardiovasculaire (AVC).

Selon les donnes communiques par ce praticien, qui sest rfr lOMS, la fume de cigarette contient plus de 4000 substances chimiques, dont au moins une soixantaine sont reconnues comme tant cancrignes, tels que le benzne, le phnol, lammoniac, larsenic, le DDT et autres produits hautement toxiques.

Pour bien montrer les bienfaits de larrt du tabac, lintervenant fait remarquer que cet acte de volont entrane la rduction de 60% du risque du cancer de poumon, aprs 5 ans de sevrage de la cigarette, tout en soulignant que "larrt du tabagisme est efficace tout ge, mais il lest dautant plus quil est prcoce", sachant, a-t-il dit, que le fait darrter de fumer avant 40 ans "permettrait dviter 90% du risque dapparition du cancer pulmonaire".
APS