Fichier joint 278Dans un récent rapport, le cabinet Digital TV Research publie une prévision sur le futur de 103 opérateurs de télévision payante présents dans 26 pays d’Europe.

Le rapport sur 103 opérateurs TV du cabinet Digital TV Research, prédit une chute d’abonnés pour 40 d’entre eux pour la période 2013-2020 principalement dû à une concurrence féroce dans le secteur, dont la tv et la vidéo en ligne, et à l’abandon de la diffusion analogique au profit du numérique qui est moins onéreux.

Quelques groupes tireront leurs épingles du jeu selon le rapport, comme les groupes Sky Deutschland, Kabel Deutschland et Sky Italia qui devraient connaitre une croissance de leur parc d’abonnés, quand d’autres comme Telecom Italia (dont Vivendi à acquis récemment 5,7% du capital) , Vivacom (Hongrie), OTE (Grèce) ou MinDig (Hongrie) devraient plus que doubler leur chiffre d’affaires d’ici 2020.

Le Cabinet prévoit un recrutement de 3,8 millions d’abonnés pour le russe Tricolor, et que le groupe BskyB restera leader du marché en 2020 malgré un chiffres d’affaire en baisse à 6,44 milliards de dollars. D’ailleurs la récente proposition de BSkyB de racheter les parts de 21st Century Fox dans le capital de Sky Deutschland et Sky Italia confirme que le marché de la télévision payante est en pleine mutation.

Pour Canalsat, l’avenir n’est pas rose

Le rapport est alarmant pour Canalsat. En effet, il s’agit de la pire prévision de l’étude qui estime les pertes du bouquet à 355 millions de dollars ces 7 prochaines années. Une situation préoccupante pour le groupe Canal+ qui voit déjà son offre de télévision par satellite perdre des abonnées depuis 2011. BFMBusiness révelait il y a quelque mois une perte de 260 0000 abonnés entre 2011 et 2013.

Le groupe avait expliqué cette baisse par la concurrence des chaines TNT et des chaines incluses dans les box des FAI (Fournisseur Accès à Internet), et par la perte d’exclusivité de certaines chaines (Eurosport, Disney,National Geographic,Voyage etc..).