Fichier joint 268Eutelsat Communications et Orange annoncent un contrat de location de plusieurs années portant sur de la capacité satellitaire en bande C, disponible sur le satellite EUTELSAT 3B.

Ce satellite, dont la zone de couverture s’étend sur l’ensemble du continent africain, apportera un complément de ressources à Orange, lui permettant de répondre rapidement, n’importe où et à n’importe quel moment, à ses besoins internes ainsi qu’aux demandes des entreprises via sa filiale Orange Business Services.

La capacité louée par Orange vient s’ajouter aux répéteurs en bande C déjà loués par Orange Business Services sur les satellites EUTELSAT 5 West A et EUTELSAT 10A. Ces ressources supplémentaires bénéficieront aux entreprises qui, pour leurs activités en Afrique, souhaitent s’appuyer sur des liaisons VSAT qui privilégient la fiabilité et qui leur permettent de communiquer avec des sites géographiquement éloignés, y compris avec des installations offshore.

La bande C : fiabilité et résistance

Les communications par satellite en bande C présentent deux avantages essentiels qui les rendent incontournables dans l’environnement des télécommunications africain : elles offrent de bonnes performances dans l’ensemble des zones climatiques ainsi que la possibilité de couvrir de vastes étendues géographiques. Ces deux caractéristiques permettent de proposer aux entreprises des solutions de connectivité puissantes et sécurisées pour travailler dans des régions du monde rurales ou isolées, situées à l’écart des réseaux terrestres, y compris en Afrique équatoriale.

EUTELSAT 3B : un satellite trois en un

Lancé en mai 2014, le satellite EUTELSAT 3B a été conçu pour diversifier et accroître le portefeuille de ressources et la couverture d’Eutelsat à la position 3° Est et pour desservir l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Asie centrale et le Brésil. Premier satellite commercial à réunir des charges utiles en bandes Ku, C et Ka au sein d’une même plate-forme, EUTELSAT 3B, avec sa configuration tribande novatrice, permet aux utilisateurs de choisir la bande de fréquences et la zone de couverture les mieux adaptées à l’exploitation de leurs services.