Sellal propos de lindustrialisation du btiment :
Laval des pouvoirs publics reste conditionn


Sil a assur, hier, que lEtat donnait son aval pour lopration dindustrialisation du btiment, Abdelmalek Sellal a toutefois assur que certaines conditions sont ncessaires pour la concrtisation de lopration. Le Premier ministre a aussi annonc une radication totale de lhabitat prcaire lhorizon 2018 et la construction de 1,5 million de logements pour le prochain quinquennat.

Au cours de son intervention lors de louverture de la journe organise par le ministre de lHabitat , Abdelmalek Sellal a prcis que lEtat tait favorable lindustrialisation de la construction. Il a cependant prcis que certaines conditions sont prendre en charge en priorit.

Pour le Premier ministre, lEtat veut construire vite mais avec un respect stricte des normes. Ainsi, et la construction sera acclre avec lindustrialisation, et les projets seront dautant plus rapidement livrs. Il dira ainsi que lapport des entreprises trangres sera consquent avec, cependant, un cahier des charges strict respecter. Il sagira notamment de la formation de la main duvre, la cration de postes demploi et lutilisation de matriaux locaux.

Les conditions de Sellal concernant galement le respect des dlais, le respect aussi de lenvironnement, les besoins des familles algriennes et dutiliser les matriaux locaux. Lobjectif tant galement de respecter au maximum les normes de construction usites dans les diffrentes rgions du pays.

Evoquant la ncessit dacclrer la cadence de ralisation, le Premier ministre a cependant prcis que si le besoin se fait sentir daller vers les entreprises trangres, les entreprises nationales doivent aussi tre impliques.

Abdelmalek Sellal a aussi mis en vidence les possibilits de partenariat. Selon le Premier ministre, lutilisation des nouvelles technologies et lconomie dnergie doivent aussi tre inscrits lordre du jour.

Pour sa part, Abdelmadjid Tebboune, ministre de lHabitat, a annonc que lobjectif du secteur est de passer la ralisation de 80 000 logements annuellement la ralisation de 120 000 logements par an lhorizon 2018, avec les moyens nationaux.

Pour le ministre, sorienter vers lindustrialisation ne veut pas dire abandonner les petites entreprises qui continueront activer dans le secteur de la construction. Pour ce qui est de la ralisation, le ministre de lHabitat a voqu un taux de 58% pris en charge par le secteur priv, 4% par le secteur public et le reste par les entreprises trangres.

Les responsables prsents tiendront aussi prciser quil tait ncessaire de faire appel aux 1 200 centres de formation sur le territoire national en vue de former la main duvre dans le secteur du btiment.

Les reprsentants des entreprises prsentes hier, ont galement mis laccent sur la problmatique de manque de main-duvre qualifie dans le btiment. Ils voqueront ainsi le fait que si les grands travaux dans la construction sont industrialiss, le corps dtat ou le second uvre ne le sont pas et retardent la ralisation et la livraison des projets.

F.-Zohra B. - Alger (Le Soir)