Résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : Windows 10

  1. #1
    Inscrit
    juin 2014
    Localisation
    Dans le monde
    Âge
    48
    Messages
    163
    Messages Remerciés / Appréciés
    Pouvoir de réputation
    5

    Windows 10

    Windows 10, tout ce que nous avons toujours mérité

    d’après gizmodo


    Morgan
    1 oct 2014, 16:50
    8 40 96 14 Post navigation


    Windows 8 a eu une vie plutôt difficile. Il a existé dans un monde post-bureau qui n'est pas (encore) vraiment défini, noyé par un un océan d'utilisateurs qui n'avaient pas demandé quelque chose d'aussi novateur et étrange. C'est pour cela que même si l'on a l'impression d'une régression. Windows 10 s'annonce pourtant comme une vraie merveille. C'est un pas en arrière par rapport à ce que Windows 8 était supposé être.




    On prend le meilleur…

    Les gens détestent Windows 8. Détestent. Ce n’est une nouveauté pour personne et les ressentiments sont légitimes. L’OS est confus, maladroit, parfois même totalement aux antipodes de ce qu’il y promettait lors de son lancement. Mais il y a tout de même du bon à en tirer.
    Tenter d’unifier tablettes et ordinateurs de bureau était intelligent, et ça l’est encore davantage maintenant. Si les 2-en-1, les tablettes avec clavier et tous ces autres étranges appareils n’ont pas encore vraiment rencontré le succès, ce n’est qu’une question de temps. Les technologies comme les processeurs Intel Core M offrent la puissance des PC traditionnels dans un encombrement minimal. Les enfants grandissent entourés d’appareils tactiles.
    Windows 8 et sa prédominance de tuiles avaient été plutôt mal accueillis, mais l’intention est bel et bien là. Et le bureau traditionnel avec son utilisation à la souris n’a jamais vraiment disparu : le vieux, le confortable, le connu, tout cela était simplement masqué par le nouveau, l’effrayant… Certains n’ont simplement pas pu – ou pas voulu – apprendre à vivre avec ces changements.
    Microsoft est toujours allé dans la bonne direction, mais certainement trop vite et avec trop de ferveur, se perdant dans le procédé, pour finalement se heurter à des utilisateurs confus et désorientés qui ne souhaitaient qu’une chose : retrouver leur bon vieux menu Démarrer plutôt que des fonctionnalités identiques avec des carrés à l’intérieur.

    Il y avait aussi d’autres choses à sauver dans Windows 8. Il démarrait plus rapidement, OneDrive était intégré plus profondément, la fonctionnalité de recherche était fantastique, sans parler des optimisations de performances inhérentes à chaque nouvel OS. Windows 8 était étrange mais pas à jeter.
    …on oublie le pire…

    Mais rien de ce qui était bon n’a eu d’importance, personne n’en voyait véritablement l’intérêt. Windows 8 fut lancé avec bon nombre de gestes peu intuitifs sans tenter de les expliquer avant l’arrivée de Windows 8.1. Les plus geeks d’entre nous auront probablement trouver la liste des raccourcis sur des blogs spécialisés mais les utilisateurs de tous les jours restaient coincés avec l’Écran de Démarrage.
    Et si les choses se sont grandement améliorées avec Windows 8.1 et la première mise à jour, c’était déjà trop tard, d’autant que les modifications n’étaient pas assez importantes. Le « retour » du bouton Démarrer, sans son classique menu, n’était qu’un aveu de faiblesse. Et les petits raccords pour une utilisation à la souris dans la mise à jour de Windows 8.1 n’avaient qu’un but : faire se sentir plus à leur aise les utilisateurs de bureau, mais selon les termes de Windows 8. C’était certes une amélioration mais bien loin d’être suffisante lorsqu’il y autant de haine envers le produit.
    Windows 8 s’est retrouvé dans une impasse, entre des utilisateurs têtus et une entreprise têtue, mais consentante. Le Menu Démarrer et l’Écran de Démarrage ont toujours été exactement la même chose depuis le lancement mais peu importe, finalement, parce qu’ils n’étaient pas façonnés correctement.

    Il faut donc voir Windows 10 comme un miroir. C’est le jumeau bienveillant et gentil de Windows 8. Il prend toutes les bonnes choses de Windows 8 et les intègre dans un bon vieux Windows 7, plutôt que de s’afficher comme un bureau familier derrière un écran plein de tuiles effrayantes. Tout est identique, amélioré même. Seule la présentation change, elle est bien plus familière. Ce n’est vraiment qu’une question de perspective mais si Windows 8 nous a appris quelque chose, c’est que seule compte la perspective.
    …et on obtient Windows 10 !

    Windows 8 n’aurait pu prétendre, au mieux, qu’à être « assez bon ». Il passait son temps à se battre contre lui-même. Mais Windows 10 marque le véritable nouveau départ qu’aurait dû représenter Windows 8. Avec l’abandon des tuiles pour des menus plus classiques et les fenêtres qui ont donné son nom à Windows, Windows 10 offre à la fois la rupture que Windows 8 n’a jamais pu apporter et le retour à un non-existant mais familier Windows 9, sans s’embarrasser de cette version fantôme. C’est Windows 10 ! Et c’est deux chiffres plus loin parce que… aux chiottes Windows 8 !

    Windows 10 est excitant ! Les applications universelles annoncées plus tôt cette année par Microsoft vont finalement avoir le système d’exploitation qu’elles méritent. Le chétif Windows Phone pourra enfin profiter du colossal catalogue de la version bureau. La Xbox One pourra apporter Cortana dans votre salon. Et toutes ces nouvelles interfaces se retrouveront dans le Windows Store, un magasin d’applications qui ne sera plus sectarisé par des définitions d’écran. Le futur s’annonce brillant.
    Et c’est bien là le plus intéressant de Windows 10 : quelque chose pour lequel on est excité. Que vous ayez détesté les tuiles, que vous ayez eu des envies de meurtre pour retrouver un menu en bas à gauche de votre écran, que vous pensiez que l’Écran de Démarrage n’était finalement pas si mauvais, Windows 10 vous propose une solution : Windows 7 juste sous vos yeux et Windows 8 en arrière-plan.
    Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Windows 8 a réduit beaucoup de choses en bouillie pour les remettre ensemble. Windows 10 est là pour tout réparer.


    a+

  2. #2
    Inscrit
    juin 2014
    Localisation
    Dans le monde
    Âge
    48
    Messages
    163
    Messages Remerciés / Appréciés
    Pouvoir de réputation
    5
    Une autre info sur ce sujet

    1) Pourquoi Windows 10 ?

    Précédée de multiples fuites, l’annonce de la dernière version de Windows, hier à San Francisco, comportait une réelle surprise : la dénomination du dernier-né de Redmond. Plutôt que de l’appeler Windows 9 – comme cela devait être le cas normalement – Microsoft a choisi une dénomination plus symbolique. Façon de montrer que cet OS constituerait une rupture dans l’histoire de Windows. « Nous ne sommes pas en train de bâtir une produit apportant des améliorations incrémentales », a assuré Terry Myerson, qui dirige l’entité chargée de systèmes d’exploitation chez Microsoft. Selon ce dernier, il s’agit d’un « nom approprié », au regard de la « profondeur de la famille de produits qui s’annonce ».
    2) Quel est le principal apport de Windows 10 ?

    Au-delà du rouleau compresseur marketing que déploie la firme et de ses messages à l’emporte-pièce, la principale nouveauté réside dans l’unification du noyau de Windows sur tous types de terminaux : PC, tablettes, mais aussi smartphones et, à terme, Xbox. Sans oublier les objets connectés et les serveurs. La promesse de Microsoft ? Une unification du code mais une interface capable de s’adapter au format des différents écrans. En parallèle, les store Microsoft seront logiquement unifiés au sein d’un magasin applicatif commun à tous les terminaux. « Que vous codiez un jeu ou une application métier, il y aura une seule façon d’écrire une application universelle ciblant tous types de terminaux », a confirmé Terry Myerson, dans un billet de blog.
    3) Quand l’OS sera-t-il disponible ?

    La première version (dite Technical Preview), pour machines x86, doit être disponible dès ce 1er octobre sur le site Preview.windows.com. A 12h50 ce 1er octobre, elle n’était toutefois pas encore en ligne selon nos constations. Pour accéder à cette version, il faut s’inscrire au programme Insiders de l’éditeur.
    Par la suite, Microsoft prévoit de dévoiler « bientôt » une version serveur de son Windows 10 – ainsi que les outils de management associés. Une mouture tournée vers le grand public, dont les détails devraient être révélés en avril 2015, lors de la prochaine conférence développeurs Build, suivra. Le lancement commercial de Windows 10 n’interviendra pas avant la mi-2015.
    4) Quel est le modèle commercial de Windows 10 ?

    Face à l’évolution des OS – de plus en plus mis à jour de façon incrémentale -, et à la politique en la matière d’Apple notamment, de nombreux analystes attendaient une évolution du modèle commercial de Windows. Les dirigeants de Microsoft sont restés muets sur ce sujet. Juste avant l’annonce, le DG de Microsoft en Indonésie avait indiqué à la presse locale que le nouvel OS serait gratuit pour les possesseurs de Windows 8. Information qui n’a pas été confirmée pour l’instant. Il faut dire que toucher au modèle économique de Windows reste problématique pour Redmond. Avec Office, l’OS est une des deux vaches à lait du premier éditeur mondial. En 2013, Windows représentait un chiffre d’affaires de 19 milliards de dollars, pour un résultat opérationnel de 9,5 milliards.
    5) Quel est l’enjeu dans les entreprises ?

    Pour Microsoft, qui domine outrageusement le marché des PC en entreprise, l’enjeu est simple : laver l’affront vécu avec Windows 8. Une version qui a fait un bide majeur dans le monde professionnel. Les chiffres sont éloquents : selon IDC, parmi les 715 millions de copies de Windows exploitées en entreprise, seules 16 millions concernent la version 8. Plus de 20 fois moins que le total affiché par Windows 7 (361 millions) et 14 fois moins que XP (224 millions), version qui n’est pourtant plus supportée ! Même Vista – pas franchement un succès auprès des DSI, et c’est un euphémisme – fait mieux (40 millions de copies)…
    6) Quelle transition entre tactile et interface classique ?

    C’est un des griefs adressés à Windows 8. Et Microsoft le sait pertinemment. La version 10 doit s’adapter automatiquement aux écrans tactiles en agrandissant certains éléments de l’interface et en activant des raccourcis. Dans une configuration avec clavier (PC ou machine hybride), les applications conçues pour le tactile (Modern-UI) seront affichées dans une fenêtre. A l’inverse, les applications classiques seront en mesure de s’adapter au mode tactile, en occupant l’écran disponible. A noter également que Microsoft a conçu une fonction spécifique pour les PC transformables en tablettes. Celle-ci, baptisée Continuum, permet à l’utilisateur de gérer les changements d’interface quand il détache son écran du clavier ou quand il le reconnecte.
    Le menu Démarrer de Windows 10

    7) Assiste-t-on au retour du menu Démarrer ?

    Bien sûr. Même s’il s’agit d’un menu Démarrer repensé, combinant le design familier vu dans Windows 7 aux tuiles de Windows 8. Ce nouveau menu Démarrer est largement personnalisable.
    8) Quelle est la perspective la plus attrayante pour les admin ?

    Conséquence de l’unification des plates-formes, Microsoft promet qu’un seul outil d’administration sera à même de superviser tous les terminaux Windows 10, smartphones y compris, ainsi que le store applicatif. Un argument qui ne devrait pas laisser les DSI indifférents : ceux-ci gèrent en effet aujourd’hui leurs flottes de PC et de terminaux mobiles (sous iOS ou Android) au sein d’outils différents. Le premier éditeur mondial promet aussi des fonctions permettant de séparer usages pro et perso au sein des terminaux. Avec ces promesses en poche, Microsoft dispose de quelques atouts pour tenter de contester la domination de iOS et Android sur les terminaux mobiles en entreprise. Même s’il part de loin.
    9) Sur quelles machines fonctionnera Windows 10 ?

    Pour l’instant, sur les plates-formes x86. Rappelons que Windows 8 dispose d’une mouture (RT) adaptée aux puces ARM, qui dominent aujourd’hui le monde des terminaux mobiles. Pour l’instant, Microsoft n’a pas précisé si Windows 10 serait, lui aussi, porté sur les processeurs ARM.
    10) Quelles sont les autres nouveautés de Windows 10 ?

    Dans la dernière version de son OS, Microsoft amène enfin quelques fonctions de productivité, au fort goût de pomme. Car largement inspirées de fonctionnalités présentes dans Mac OS. Ainsi, une fonction de recherche universelle rappelant Spotlight d’Apple fait son apparition. Capable de rechercher des données en local et sur le Web, elle s’accompagne d’un bouton Task View situé dans la barre des tâches. Celui-ci permet d’avoir un aperçu de tous les programmes en cours d’exécution, à l’image d’Expose sur OS X. Il est combiné à des bureaux virtuels entre lesquels il est possible de glisser-déplacer des applications grâce à la fonction Snap Assist.

    a+

  3. #3
    Inscrit
    juin 2014
    Messages
    18 296
    Messages Remerciés / Appréciés
    Pouvoir de réputation
    1025
    Windows 10 , Testez- le sur une clé USB

    Technologie : Pour découvrir et tester la Beta du futur OS Microsoft, Windows 10 Technical Preview, nul besoin de monopoliser une machine de test au travers d'une installation complète. Une clé USB de 4 Go minimum et un logiciel gratuit suffisent pour se lancer. Explications.


    La preview de Windows 10 est en ligne et téléchargeable gratuitement depuis le 1er octobre. Pour la tester facilement, sans devoir consacrer des heures à l’installer complétement et à configurer le système, l’utilisation d’outils de virtualisation comme VirtualBox est la solution idéale.

    Pour cela, il vous suffit de disposer d’un ordinateur, et pas besoin qu’il s’agisse d’une machine très performante. Le minimum requis, en termes de configuration PC, c’est un processeur 1 GHz, 1 Go de RAM (ou 2 pour la version 64-bit de Windows), et au moins 16 Go d’espace disque.

    Prévoyez ensuite une clé USB d’une capacité de stockage de 4 à 8 Go (pour Windows 10 64-bit) et téléchargez un utilitaire gratuit tel que Rufus. Celui-ci vous permettra de transformer votre clé en disque de démarrage.


    Etape 1 : Téléchargez Windows 10 Technical Preview sur le site de Microsoft, en spécifiant la version que vous souhaitez (langue et version 32 ou 64-bit).

    Etape 2 : lorsque le fichier ISO du système est téléchargé, procurez-vous l’utilitaire Rufus (l’application ne nécessite pas d’installation).

    Etape 3 : Exécutez Rufus et insérez votre clé USB. Assurez-vous auparavant que celle-ci ne contient pas de fichiers que vous souhaiteriez conserver. Rufus devrait automatiquement détecter ce support USB qui apparaitra à la ligne « Device ». Dans le cas contraire, sélectionnez-le manuellement dans le menu déroulant.

    Etape 4 : A droite de la boîte à cocher « Créer un disque de démarrage », cliquez sur le petit icône et sélectionnez l’ISO de Windows 10 téléchargée précédemment. Validez. Les paramètres par défaut de Rufus doivent convenir.

    Etape 5 : Rufus va préparer le disque de démarrage. Cette opération devrait prendre entre 20 et 30 minutes pour s’exécuter complètement. L’utilitaire vous indiquera lorsque l’opération est terminée. Seulement, vous pourrez fermer l’application et retirer le disque USB.

    Etape 6 : sur la machine dévolue à vos tests de Windows 10, branchez la clé USB, désormais un disque de démarrage de l’OS. Il sera vraisemblablement nécessaire de se rendre dans le BIOS afin d’indiquer à la machine de démarrer en appelant le système stocké sur la clé. Enfin, suivez la procédure d’installation puis testez le système.
    Membres débutants Cliquez ICI
    Obtenir le statut de membre confirmé Cliquez ICI
    Mettre vos liens en "Contenu caché"(Obligation) Cliquez ICI

    Ouvrir un message ou un lien caché Cliquez ICI
    Vérifier l'existence d'un sujet avant d'en créer un nouveau Cliquez ICI
    Merci de ne pas cocher la case "Requiert Merci pour ce post pour voir le contenu" quand vous demandez quelque chose ou quand vous remerciez




Sujets similaires

  1. Fichier au format CHM (Aide de Windows), plein de tutoriels pour Windows 7 à 10
    Par leonphilippe dans le forum Astuces informatique
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/09/2017, 19h12
  2. Windows 10 dépasse Windows 8.1 mais reste loin derrière Windows 7
    Par florange19 dans le forum Actualités High Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/01/2016, 11h27
  3. Windows 10 acceptera les clés Windows 7/8 avec sa prochaine mise à jour
    Par locktfr dans le forum Astuces informatique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/10/2015, 20h28

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé