Nouvelle chute de la production ptrolire libyenne 155.000 barils/j - La production ptrolire de la Libye a chut une nouvelle fois, atteignant 155.000 barils par jour, soit l'un de ses plus bas niveaux depuis la crise ptrolire de l't dernier avec la fermeture des principaux terminaux ptroliers dans l'est du pays, a annonc une source de la Compagnie nationale de ptrole (NOC).

'Les exportation du ptrole sont suspendues au port de Zueitina (85.000 b/j) du fait que les rservoirs de ptrole sont vides et de tensions au niveau du port al-Harriga qui sont en cours d'tre aplanies', a indiqu le porte-parole de la NOC, Mohmed al-Harairi, prdisant une reprise des exportations dans les plus brefs dlais.

Des protestataires continuent de bloquer d'importants champs ptroliers dont Al-Charara (sud) d'une capacit de 340.000 barils, Al-Fil galement au sud (85.000 b/j) et Al-Wafa l'ouest (100.000 b/j), maintenant ainsi un niveau de production trs bas pour ce quatrime pays producteur de l'Afrique avec des rserves estimes 47 milliards de barils.

Les mouvements sociaux qui se sont multiplis depuis la chute de l'ancien rgime ont fait dgringol la production ptrolire qui n'a cess de chuter jusqu' atteindre en juin 2012 quelque 100.000 b/j, contre 1,5 million de b/j en temps normal.

Cette situation a priv l'Etat libyen de ses principales ressources, menaant de provoquer une crise conomique et une cessation de paiement des salaires, poussant le gouvernement puiser dans les rserves en devises du pays estimes quelque 130 milliards de dollars.

Ainsi, le budget de 2014 de l'Etat qui n'a pas encore t vot par le Parlement en raison de la crise politique prvoit un dficit de 10 milliards de dinars (1dollar amricain = 1,250 dinars libyens).

Un accord sign avec des groupes arms qui contrlent des ports dans l'Est libyen, a permis en avril de librer deux ports, Al-Harriga et Zueitina, et la reprise des exportations ptrolires vers le march international, mais n'a pas influ sur le niveau de production qui s'tablissait la semaine dernire 230.000 b/j en dpit des grands espoirs suscits par cet arrangement.

Une crise politique rsultant de la nomination controverse d'un nouveau Premier ministre a t accentue par le chaos scuritaire dcoulant des tensions engendres par l'opration militaire dclenche par les troupes d'un ancien gnral de l'arme libyenne, Khalifa Haftar, contre les groupes islamistes radicaux, et qui a reu l'adhsion d'une large frange des Libyens et des units et officiers de l'arme et de la scurit.

Recul 59.000 barils/jour de la production ptrolire de la Tunisie

La Tunisie produit dsormais moins de 59.000 barils/jour de ptrole, a rvl, dans une dclaration faite la presse, le ministre tunisien de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, Kamel Bennaceur, affirmant que cette quantit est la plus faible jamais enregistre par le pays.

S'exprimant en marge d'un colloque sur 'la ralit du secteur de l'nergie en Tunisie et ses rpercutions conomiques et sociales', M. Bennaceur a prcis que la Tunisie produisait environ 115.000 barils/jour auparavant.

afriquejet
Pana 30/05/2014