d apres gizmodo

couter certains media et autres personnalits politiques, jouer des jeux vido violents rend violent. Cette vision ultra simpliste est bien videmment rgulirement rfute par les joueurs mais aussi de nombreux spcialistes. Seulement, prouver que ce n'est pas le cas n'est pas chose aise. Une nouvelle tude vient en tout cas aider plaider ce point de vue.

Des chercheurs des universits Villanova et Rutgers, aux tats-Unis, se sont penchs sur la question. Dans leur tude nomme La violence dans les jeux vido et le monde rel : la rhtorique contre les donnes , ils ont pris le temps de comparer les ventes de jeux vido violents aux statistiques de la criminalit sur les faits les plus graves, homicides et voies de fait graves -.

Selon lun des co-auteurs, Patrick Markey, ces rsultats permettent dtablir que la baisse des crimes violents peut tre relie lutilisation des jeux vido les plus violents . Entre 1978 et 2011, les ventes de jeux vido ont trs nettement progress tandis que la violence, elle, a diminu. Pourtant, impossible dtablir un lien de causalit , du fait que trop de facteurs entrent en jeu. Cela dit, lexplosion des ventes depuis une dizaine dannes na pas non plus dclench une explosion de la criminalit.

Forts de ces constatations, les scientifiques ont procd une analyse plus fine, mensuelle, entre 2007 et 2011. Et l, les chiffres sont plus loquents. Durant les pics de vente de GTA et autres Call of Duty, on assiste non pas une augmentation mais une diminution notable de la criminalit. Cet effet apaisant semble mme durer trois mois.

L encore, les chercheurs appellent la prudence. Ces donnes de corrlation nimpliquent pas forcment une causalit, mais il faut remarquer que cette corrlation est toujours statistiquement ngative. Et cest sans ajouter que de nombreuses explications annexes sont possibles. Certaines tudes avancent que les personnes violentes apprcient davantage les jeux violents, agissant alors davantage comme des catharsis, calmant leurs pulsions.

Il faudra de nouvelles tudes, notamment dans dautres pays du monde, pour tenter de rpondre dfinitivement la question. Cest en tout cas une bien jolie rponse tous les anti-jeux vido, violents ou non. suivre.

Ltude intgrale, en anglais, peut tre lue ci-dessous.