Le projet de nouveau au centre dune vive polmique entre le wali et le FFS

La polmique ne cesse denfler entre le FFS et le wali de Bjaa autour de la ralisation dun complexe ptrochimique programm dans la municipalit dEl Kseur.
Annonc par le wali de Bjaa, Hamou Ahmed Touhami, comme dfinitivement inscrit lindicatif de la wilaya le mois daot dernier, ce projet dune importance vitale pour toute la rgion de la valle de la Soummam et, par ricochet, pour lconomie algrienne, se retrouve une autre fois au centre dune grave polmique. En effet, le dput de Bjaa et chef du groupe parlementaire FFS, Chafa Bouiche, vient de jeter un vritable pav dans la mare. A en croire le parlementaire du FFS, limplantation du complexe ptrochimique dans la wilaya de Bjaa serait compromise. Pour cause, une correspondance du wali adresse au ministre de lEnergie l'informant de l'indisponibilit d'un terrain pour raliser le projet, a fait savoir Chafaa Bouiche. Les camarades de Chafaa Bouaiche, Rachid Chabati et Yahia Boukellal ont interpell, en marge des travaux de l'APN, le ministre de l'Energie sur la non-inscription, dans le plan d'action du gouvernement, du projet de la centrale ptrochimique prvu El Kseur. A notre grande surprise, le ministre nous a inform qu'il avait reu une correspondance du wali l'informant de l'indisponibilit d'un terrain pour raliser ce projet ! A l'APW, le wali a affirm que le projet est maintenu, rvle le chef du groupe parlementaire du FFS sur sa page Facebook. Ces graves rvlations, comme une traine de poudre, ont fait le tour de la wilaya, suscitant inquitudes et une vive colre chez la population locale. De son ct, le wali de Bjaa, Hamou Ahmed Touhami, a ragi ces accusations travers un communiqu pour dmentir les affirmations des dputs du FFS tout en assurant les citoyens que le dit projet est en trs bonne voie. Le terrain destin limplantation du projet et en considration de la raret du foncier Bjaa, et aprs plusieurs inspections, le choix sest port sur un terrain agricole rendement moyen et dun seul tenant soumis la procdure de dclassement et de distraction des terres agricoles, dune superficie de 250 ha situ El Kseur informe le wali de Bjaa dans son communiqu tout en signalant quun dossier dans ce sens a t transmis la commission interministrielle.
En attendant cette procdure de distraction et contrairement ce qui a t dclar sur les rseaux sociaux, grce aux efforts fournis tous ensemble, lus locaux et administration, le complexe ptrochimique sera bel et bien ralis Bjaa rassure la premire autorit de la wilaya.