Fichier joint 199 Après le début du championnat de football Ligue 1 Mobilis, la télévision publique l'Entv doit faire face une nouvelle fois à la concurrence déloyale des nouvelles télévisions sportives algériennes.

Après l'épisode du match de l'EN contre l'Ethiopie, voilà que la télévision publique s'insurge contre le forcing de quelques télévisions privées qui n'hésitent pas à placer leur caméra là où l'Entv avait déjà acheté les droits. Une plainte officielle aurait été envoyée à la FAF selon certaines sources et aurait comme objectif de stopper le vol d'images du championnat acheté par l'Entv.

La chaîne publique nationale Entv avait acquis les droits de transmission des matchs du championnat de Ligue 1 Mobilis pour un montant de 430 milions de dinars et le droit de commercialisation à travers les chaînes étrangères.

Pour le moment seule beIN Sports achète les images du football algérien. En ce qui concerne la Ligue 2 Mobilis, aucune chaîne TV ne s'est encore présentée pour acquérir les droits de transmission. Curieusement, la direction de l'Entv ne souhaite pas viser une télévision bien précise, mais les accusations sont orientées surtout vers El Heddaf TV et Stade News, qui appartiendraient à l'entraîneur Azzedine Aït Djoudi.

Si Echourouk TV et Ennahar TV ont respecté les liens professionnels qui lient la télévision algérienne ce n'est pas le cas pour ces deux télévisions privées algériennes spécialisées dans le sport en général et le football en particulier. Comme beaucoup de spécialistes, pour acquérir une chaîne sportive, il faut être très riche. Les matchs en différé, les vieilles confrontations de l'Equipe nationale ne peuvent pas meubler à elles seules la grille. Il faut donc acheter des programmes frais pour attirer le public, mais surtout les annonceurs.

L'aventure des chaînes sportives n'a jamais été une bonne aventure. Les premieres télévisions sportives furent Sports Channel à New York en 1977 et Espn sur les réseaux câblés américains en 1979. En Europe, Screensport débute ses programmes en 1987 puis Eurosport est créée en 1989. Ces chaînes sont toutes omnisports, n'ont pas réussi à gagner un large public.

Les années 1990 marquent l'apparition de trois catégories de stations sportives: informations sportives (L'Équipe TV ou InfoSport par exemple), Unisport (TPS Foot ou Équidia par exemple) et chaîne de club (OM TV ou Manchester United TV). Mais la chaîne sportive qui a réussi à s'imposer sur la planète c'est Al Jazeera Sports devenue ensuite beIN Sports.

Ce groupe a réussi à acheter avec de l'argent frais de l'Etat qatari la majorité des compétitions internationales: football, tennis, handball, athlétisme, natation, cyclisme et même rugby. Une prouesse que ne peut réaliser malheureusement El Heddaf TV et Stade News qui, devant l'absence d'une officialisation réelle de l'ouverture audiovisuelle au privé algérien et devant l'absence d'une autorité de régulation, pataugent dans le vide juridique en attendant des jours meilleurs.