Amar Sadani entendu par la police franaise pour blanchiment dargent et enrichissement illicite


Nouveau rebondissement dans laffaire des biens dAmar Sadani Paris ! La police franaise enqute sur lorigine de largent qui a permis au secrtaire gnral du FLN de multiplier les acquisitions immobilires dans des quartiers trs cots et garnir ses comptes en France. Cette information, qui soulvera assurment de nouvelles vagues au FLN, o il est fortement contest, a t rvle par une partie de ses dtracteurs proches de lancien secrtaire gnral Abdelaziz Belkhadem, dans un communiqu adress au journal arabophone El Fadjr. Disparu des crans radars durant lt, Amar Sadani ntait finalement pas en vacances, il subissait des interrogatoires de la police franaise. Le communiqu en question, sign par la commission de fidlit (wafa Belkhadem), qui compte parmi ses membres des dputs, des snateurs et des membres du comit central, prcise la date, le lieu et la dure de ces interrogatoires. Selon ce communiqu, le secrtaire gnral du FLN a t entendu par la police judiciaire de Paris le 21 aot, laquelle mne une enqute sur des soupons de blanchiment dargent et denrichissement illicite qui psent lourdement sur lui et sa famille. Linterrogatoire a dur plus de 4 heures, prcise la mme source. Selon une source au FLN, Amar Sadani tait bel et bien en France durant cette priode. Dailleurs, la mme source nous a affirm que le secrtaire gnral du FLN est rest longtemps Paris alors que des vnements importants lis au parti se sont produits. Cela en rfrence la dpche de lAPS annonant le limogeage de Belkhadem de la Prsidence et son interdiction daccs au FLN. La brigade de lutte contre le blanchiment dargent a agi la demande du parquet, lequel a enregistr le 29 juin dernier une plainte contre Amar Sadani dpose par lex-candidat la candidature la prsidentielle algrienne du 17 avril dernier, Rachid Nekkaz. Ce dernier, faut-il le rappeler, a men sa propre enqute sur les biens dAmar Sadani Paris, confirmant ainsi les rvlations faites par le journaliste dinvestigation Nicolas Beau, dans le journal Mondafrique, et Algerie patriotique. Ainsi, Mondafrique avait fait tat de la possession dAmar Sadani de deux appartements Paris et de 300 millions deuros en banque. Algerie patriotique a, quant lui, pu situer aprs enqute ces deux appartements dans deux quartiers cossus de la capitale franaise. Le premier au 15, boulevard Victor Hugo Neuilly-sur-Seine, dune superficie de 100 m2, dont le prix au mtre carr peut atteindre allgrement les 15 000 euros. La seconde habitation dAmar Sadani est situe non loin du quartier de La Dfense, au 36, Rsidence Belle Rive. Cet appartement a d coter entre huit cent mille et un million deuros. Le patron du FLN dispose galement, comme la rvl Nicolas Beau, dune carte de rsidence VIP, qui lui donne le statut dune personnalit hautement importante pour la Rpublique franaise. Il possde galement une socit civile immobilire lOlivier avec ses 7 enfants et sa femme. Cette affaire risque de faire couler encore beaucoup dencre, car cest la premire fois quun secrtaire gnral du FLN fasse lobjet dune enqute pour blanchiment dargent par lancienne puissance coloniale. Elle met Amar Sadani dans une mauvaise posture face aux dfenseurs de la ligne dure de lex-parti unique qui se considrent comme les hritiers du FLN historique. Ce fervent dfenseur du quatrime mandat et pourfendeur tlguid des services secrets va-t-il encore bnficier de la protection de ses mentors qui lui ont permis de prsider aux destines du FLN ?
Rafik Meddour

A.P.