Le rappel de Schneiderlin après celui de Cabella est donc bien dû au forfait de Franck Ribéry pour la Coupe du Monde. Un énorme coup dur pour l'équipe de France.


Ce que l’on pouvait redouter est finalement arrivé. Franck Ribéry, meilleur joueur français et troisième au classement Ballon d’Or, ne disputera pas la Coupe du Monde au Brésil. Ses douleurs au dos se sont intensifiées ce matin et il était inenvisageable de le voir s’entraîner cet après-midi, en vue de la préparation pour le match de dimanche face à la Jamaïque. L’objectif de Didier Deschamps était pourtant de pouvoir compter sur lui dimanche soir.
Voilà donc Ribéry contraint de déclarer forfait pour le Mondial en raison de sa lombalgie. Un énorme coup dur pour les Bleus et pour le joueur, qui avait annoncé qu’il s’agissait de son ultime Coupe du Monde, lui qui avait participé aux éditions 2006 et 2010. Ménagé depuis le 24 mai, il n’aura pas réussi à faire disparaître son mal de dos malgré tout le travail du staff médical. Plutôt que de l’intégrer malgré tout à l’équipe de France dans l’espoir d’un rétablissement en cours de compétition, Didier Deschamps a préféré trancher avant la Coupe du Monde.
C’est une journée noire pour les Bleus, qui ont perdu deux joueurs en l’espace de quelques heures. Au final, Morgan Schneiderlin remplacera Clément Grenier pour une place dans l’entrejeu et Rémy Cabella prendra la place de Ribéry parmi les attaquants. Si le forfait de Grenier n’impacte pas le onze type de Deschamps, celui de Ribéry change la donne. Convaincant durant les matches de préparation, Antoine Griezmann part avec une longueur d’avance pour occuper le flanc gauche de l’attaque lors du premier match face au Honduras le 15 juin prochain.