Le ministre la Formation et de l’Enseignement professionnels, Nouredine Bedoui, a annoncé hier, à l’APN, une réactualisation de la nomenclature des spécialités de la formation professionnelle dans les wilayas du Sud «adaptées à l’industrie d’exploitation du gaz de schiste», a-t-il déclaré.


Alors que le Premier ministre a assuré que l’Algérie n’a signé aucun contrat concernant l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, précisant toutefois que ceux signés récemment concernaient uniquement l’exploration des potentialités, son ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels s’est positionné comme précurseur en la matière, déclarant explicitement «la préparation de son secteur aux nouveaux défis énergétiques de l’Algérie avec des formations spécifiques à ouvrir dès la rentrée d’octobre 2014».

Les wilayas du Sud, premières concernées par ces décisions politiques, sont dans l’expectative. L’adaptation de la formation professionnelle aux besoins du marché, attendue depuis une cinquantaine d’années dans ces régions pétrolières, n’a été suivie d’effet qu’en octobre dernier où la révision de la nomenclature des formations professionnelles dans la wilaya de Ouargla et partant, dans toutes les wilayas du Sud, avait été annoncée en grande pompe par le ministre de tutelle.

Le nouveau défi pour le secteur de la formation à l’échelle nationale est l’impulsion de l’apprentissage, avait affirmé, en février dernier à Meggarine, dans la wilaya de Ouargla, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels. Mettant l’accent sur la formation dans les secteurs des travaux publics, de l’énergie, du tourisme et de l’agriculture, «afin de préparer une main-d’œuvre qualifiée répondant aux besoins du marché de l’emploi», une filière résidentielle liée à l’industrie pétrolière et sept autres pour la formule de la formation par apprentissage, dont celles de mécanicien en sonde et technicien en électricité de sonde et en forage ont été ouvertes durant l’année en cours à Ouargla, ceci sans oublier la soudure homologuée et la chaudronnerie inaugurées au niveau du centre de formation de Sonatrach ouvert au chef-lieu de la wilaya et qui en est à sa seconde promotion.