Prototype du buggy volant baptis Pgase.

VIDO - Une entreprise franaise travaille sur un prototype de buggy volant baptis Pgase. Prvu pour voler jusqu' 3000 mtres d'altitude, le vhicule intresse beaucoup l'arme franaise qui a dj investi prs de 60.000 euros dans ce projet.
Ce prototype pourrait tre la premire voiture volante commercialise en Europe. Cr par l'entreprise strasbourgeoise Vaylon, cet engin est la combinaison d'un vhicule tout terrain et d'un ULM. Ce buggy quip d'une voile de 38 m et d'un moteur hlices a seulement besoin d'une centaine de mtres pour dcoller et atterrir. Une fois dans les airs, l'engin baptis Pgase, est capable de voler jusqu' 3000 mtres d'altitude, une vitesse de 60-80 km/h pendant environ trois heures. L'appareil, prvu pour rouler au sans-plomb 98, est aussi habilit circuler au sol et peut atteindre les 100 km/h.
L'objectif est de pouvoir se dplacer rapidement sur terre ou dans les airs, de manire autonome et en toutes circonstances, explique Jrme Dauffy qui travaille sur ce projet depuis 2008. Ce passionn d'aviation a travaill avec des ingnieurs d'une cole d'aronautique et plusieurs entreprises dans le secteur de la comptition automobile et des vhicules spciaux (SERA, Tork Engineering et Oreca Moteurs).
Prix de vente: 100.000 euros

Pour l'heure, ce vhicule tout terrain est encore l'tat de prototype. Le premier vol est prvu pour dbut mars. Si les tests sont concluants, l'entreprise qui a rcemment rejoint un incubateur aronautique parisien devra plancher sur une stratgie de commercialisation. Enfin, l'appareil devra rpondre aux normes europennes et obtenir une double homologation pour rouler et voler en toute scurit. Sera-t-il alors possible de survoler les bouchons aux heures de pointe? Non, rpond Jrme Dauffy. Le Pgase devra rpondre aux normes de l'ULM qui n'est pas autoris voler proximit des villes. Mais l'objectif est de pouvoir se dplacer presque partout dans le monde.

Premier prototype conu en novembre 2013.
Un autre dfi attend la petite start-up: trouver une clientle. Jrme Dauffy espre commercialiser son engin dans le courant de l'anne 2015. Prix de vente? 100.000 euros, le cot d'un ULM. C'est sr que Pgase s'adresse une clientle attire par des produits haut de gamme, reconnat son inventeur. Autre contrainte: le conducteur devra galement tre titulaire du brevet pilote paramoteur qui ncessite une vingtaine d'heures de vol. Mais, il est trs facile obtenir, assure Jrme Dauffy qui espre aussi sduire la scurit civile, les ONG et bien d'autres professionnels encore.
En attendant, l'entreprise strasbourgeoise peut compter sur un futur client: l'arme. Dans le cadre de son programme de soutien aux PME innovantes, la Direction gnrale de l'armement (DGA) a dj investi 60.000 euros dans ce projet et command un premier prototype pour effectuer des essais technico-oprationnels d'ici la fin de l'anne. Moins cher et plus discret qu'un hlicoptre, Pgase nous permettrait de mener des oprations de reconnaissance, mais aussi d'intervenir sur des terrains accidents ou difficilement accessibles, explique un porte-parole de la DGA. Par exemple, il pourrait nous permettre de traverser un fleuve alors que des infrastructures ont t dtruites.
64 PME soutenues par l'arme en 2013

Un microdrone qui roule et grimpe aux murs, une camra qui voit en couleur aussi bien le jour que la nuit, une boussole qui se fixe sur l'abdomen pour donner discrtement ses informations de manire tactile... La DGA soutient des PME innovantes depuis 2009. Pour tre slectionnes, elles doivent travailler sur des projets ayant des applications la fois militaires et civiles. Ce dispositif permet ces petites entreprises d'avoir une certaine visibilit et de pouvoir les aider concrtiser un projet qu'elles n'auraient peut-tre pas pu financer, souligne le porte-parole qui dclare que la DGA a financ 64 projet hauteur de 40 millions d'euros en 2013.