La Russie prte immdiatement jecter Windows de ses administrations

Le conseiller Internet du prsident Poutine entend rguler les pratiques des gants US. Ils devront payer plus dimpts et respecter la lgislation. Mais pour German Klimenko, la confiance est perdue et Windows doit disparatre des collectivits. Et si Google doit partir, tant pis.

Vladimir Poutine a nomm un conseiller sur les questions lies Internet : German Klimenko. Et ce dernier entend donner le ton de ce que seront ses recommandations en termes de rgulation, en particulier lgard des gants amricains du Web.

Dans une interview Bloomberg, Klimenko prsente ses grandes orientations. Dabord, il entend accrotre la pression fiscale sur les acteurs amricains. Par la fiscalit, le conseiller estime ainsi quil sera possible de soutenir les fournisseurs nationaux de services en ligne comme Yandex et Mail.ru.

La Russie, une pouse trompe ?

Toutefois, German Klimenko entretient aussi une certaine suspicion lgard de ces gants trangers et notamment Google et Microsoft. La firme de Mountain View dabord. Celle-ci satisfait 32.000 demandes des autorits US, mais selon Klimenko, ne rpond en revanche aucune manant de la Russie.

Nous devons considrer cela comme une sorte de menace potentielle pour la scurit nationale nhsite pas ragir auprs de Bloomberg le conseiller du prsident Poutine. Arguant de la ncessit de protger les intrts russes et la scurit de lEtat, la Russie est prte bannir Windows de ses administrations.

Cette migration vers un systme bas sur Linux est qualifie dinvitable . 22.000 collectivits seraient mme prtes se dbarrasser de Windows immdiatement, assure German Klimenko.

Cest comme pour une pouse de voir son mari avec une autre femme - il peut prter serment ensuite, mais la confiance est perdue invoque-t-il. Microsoft est donc peru comme un partenaire infidle pour la Russie.

Et Klimenko destimer que si certains de ces fournisseurs IT sont carts du march russe, cela naura rien de dramatique pour les utilisateurs. Ce ne sera pas fatal si Google quitte la Russie - Yandex et Mail.ru disposent de technologies similaires.