Alphabet publie ses premiers rsultats financiers depuis que l'entit s'est structure autour d'une holding. Google prsente deux visages : l'un remarquable affichant des profits en hausse, l'autre plus aventureux la recherche de nouveaux projets.

Le passage de Google une structure de type holding russit bien au groupe amricain. Alphabet publie ses premiers rsultats financiers annuels sous cette nouvelle dnomination. Ces lments sont encourageants tel point que les marchs boursiers ont salu la performance, la capitalisation d'Alphabet atteignant 559 milliards de dollars.

Le groupe dtrne Apple du sige de l'entreprise dont la capitalisation est la plus importante (534,7 milliards de dollars). Place qu'il occupait depuis quatre annes et qui avait t ravie Microsoft. Outre cette annonce, Alphabet publie des rsultats en nette croissance. Son chiffre d'affaires atteint 74,9 milliards de dollars en 2015 (21,3 milliards de dollars au quatrime trimestre 2015, soit une hausse de 17,8% par rapport l'an dernier). Quant son bnfice net annuel, il atteint 4,923 milliards de dollars.

Principal moteur de cette russite, la publicit. Le chiffre d'affaires de ce segment progresse de 17% 19,08 milliards de dollars. Google prcise que le nombre de clics pays est en nette augmentation, hauteur de 31%. Le groupe doit ces bons chiffres au fait que les visites depuis les mobiles demeurent importantes.

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale
Nom : 0258000008217234-photo-alphabet-google-logo.jpg 
Affichages : 1 
Taille : 23.4 Ko 
ID : 3035


Le cur de mtier de Google fonctionne donc bien. Le groupe profite d'ailleurs de ces rsultats pour rappeler que sa messagerie Gmail a atteint le milliard d'utilisateurs. Sa croissance demeure donc forte, la diffrence d'autres divisions.

Des pertes des 3,5 milliards de dollars dans les nouveaux projets

Google a dcid de se structurer en Alphabet pour mieux isoler ses diffrentes activits autour de divisions indpendantes. Dans cette logique, plusieurs activits, conomiquement plus risques, ne sont pas rentables. Le segment Other Bets engrange nouveau des pertes d'exploitation, de 3,57 milliards de dollars (1,9 milliard en 2014).

Ces rsultats sont logiques dans la mesure o Alphabet investit dans des domaines pas toujours matures mais ventuellement promis de futures croissances. Parmi ces paris de Google on retrouve Nest (maison connecte) ou bien le service Google Fiber (fibre optique).

Si ces pertes sont importantes, cela ne signifie pas non plus qu'Alphabet investit perte. Ces secteurs ont tout de mme gnr 448 millions de dollars de chiffre d'affaires sur l'ensemble de 2015, soit plus du double qu'au second trimestre. De quoi entrevoir l'avenir avec une relative srnit.