L'Association espagnole pour les annonceurs, l'Asociación Española de anunciantes (AEA), est formellement recours contre la dernière offre de la TNT, car ils estiment que cela renforce le duopole Mediaset-Atresmedia.

Selon l'AEA, l'attribution des six licences TNT ignore la concentration de (ALE) marché de la télévision free-to-air de l'Espagne, dans laquelle Atresmedia et Mediaset détiennent plus de 86% de l'investissement total de la publicité.

Dernière Octobre, Ministère de l'Industrie du pays a accordé un nouveau signal de HD à chaque Atresmedia, Mediaset et le Real Madrid TV, tandis que Grupo Secuoya, 13TV et Kiss médias obtenu un slot SD chacun. Alors que pour trois des groupes, il était leur premier signal TNT, il était le sixième et le septième pour Atresmedia pour Mediaset.

"Les deux groupes ont déjà été condamné à une amende par les autorités de la concurrence pour briser les engagements acquis en devenant ces groupes", a déclaré l'AEA se référant à la fusion Atresmedia à la fusion de laSexta et Mediaset avec Cuatro. Les deux entreprises de médias ont également été pénalisés à plusieurs reprises de ne pas suivre la réglementation de la publicité et des bassins versants.

"Le nouveau scénario ne favorise pas la concurrence, il est difficile pour les autres joueurs de survivre et empêche la consolidation des nouveaux arrivants", a ajouté l'association. "Après avoir pris publicités sur RTVE, la puissance des deux plus grands groupes a augmenté sans bénéficier de la qualité de la programmation."