Sur le march de lhuile dargan, le Maroc pourrait bien perdre son monopole face Isral. LEtat hbreu commence effectivement se lancer dans une production de grande envergure, avec, parat-il, des arganiers qui produisent beaucoup plus de noix, et donc beaucoup plus dhuile.

Aprs 25 ans de recherche, une socit isralienne, du nom de Sivan, a russi mettre au point une souche darganier capable de produire 10 fois plus quun arganier marocain, selon Alyaexpress-news.com.

Du nom de Argan 100 , cette souche est, selon le mdia, rsistante aux maladies et aux attaques dinsectes et, en plus, est parfaitement adapte au climat isralien.

20000 arganiers seraient actuellement plants en Isral, contre 50 millions au Maroc. Il faudra 15 ans pour extraire de lhuile des noix, mais la socit isralienne a trs bon espoir. Elle compte, mme avec ce nombre rduit, concurrencer le Maroc avec ses 50 millions darganiers.

Selon le site, la diffrence entre les arganiers marocains et israliens provient de la technique de clonage des arbres. Bien que les graines dargan en Isral viennent du Maroc, lentreprise isralienne a dvelopp une mthode de clonage dont ne dispose pas le Maroc et qui peut faire quun seul arbre puisse donner mille autres. Selon le site, cette simple diffrence mettra un terme au monopole du Maroc dans la production dhuile dargan.