ALGER- L'Algrie s'apprte lancer en 2015 un nouveau programme d'investissement sur cinq ans de 21.000 milliards (mds) de DA, soit l'quivalent de 262,5 mds de dollars, destin dvelopper une conomie comptitive et diversifie.

Au cours du Conseil des ministres tenu mardi, le prsident de la Rpublique M. Abdelaziz Bouteflika, "a charg le gouvernement de finaliser le projet de programme quinquennal d'investissements publics 2015-2019, dont l'esquisse financire a t arrte hauteur de 21.000 mds de DA pour le prsenter au Conseil des ministres avant la fin de l'anne", a indiqu le communiqu du Conseil des ministres.

Si le nouveau plan va s'inscrire dans la continuit des programmes de dveloppement et d'investissements prcdents il marquera, cependant, une rupture avec les mthodes d'avant. Le chef de l'Etat avait lors d'un Conseil des ministres tenu en mai dernier affirm que l'laboration de ce programme se fera en concertation avec tous les acteurs conomiques aux niveaux national et local en tenant compte des expriences du pass afin d'amliorer sa mise en oeuvre et son efficacit.

Ce programme ne sera pas donc le seul fruit du travail du gouvernement mais le rsultat des concertations nationales et locales qui intgrent toutes les initiatives et propositions manant de tous les acteurs nationaux. L'laboration de ce programme doit "intgrer dans sa prparation les concertations nationales et locales requises, tirer les leons des expriences passes et amliorer son impact sur le dveloppement local et le dveloppement humain, mais aussi sur le dveloppement d'une conomie productive et comptitive dans tous les secteurs", avait alors recommand le chef de l'Etat.

Le gouvernement est appel ce titre prendre en considration les expriences de la mise en oeuvre des plans prcdents pour en tirer les conclusions qui permettent d'viter d'ventuel couacs. Malgr les insuffisances constates dans la ralisation des projets d'infrastructures publics comme le surcots et les retards accuss dans leur rception, les trois plans lancs depuis 2001 ont permis de raliser une meilleure croissance conomique et d'amorcer ainsi le dveloppement conomique et social du pays.

L'Algrie avait men son plan de dveloppement (le programme de soutien la relance conomique) en 2001 avec ses propres moyens dans un contexte de baisse des prix du ptrole et de rarfaction de ressources financires, alors qu'elle venait de sortir d'une dcennie noir qui avait affect ses capacits matrielles et humaines. Ce n'est qu'en 2005 qu'elle a pu consolider le processus de dveloppement amorc en 2000 grce un volume d'investissements qui a frl les 200 mds de dollars consenti durant la priode allant de 2005 2010.

Ce volume important d'investissements a permis de consolider l'infrastructure ncessaire au dveloppement conomique. Un progrs notable a t accompli dans la ralisation du rseau routier, la modernisation des ports ainsi que l'extension et la modernisation du rseau ferroviaire. Cette dynamique a t relaye par un troisime plan de 286 mds de dollars pour la priode 2010-2014, lui mme confort par des programmes spciaux pour les wilayas du Sud et des Hauts plateaux.

Le nouveau plan 2015-2019 sera men sous de bons auspices: des rserves de change de prs de 200 mds de dollars, des avoirs du FRR estims plus de 5.600 mds de DA et une dette extrieure quasi nulle. Le matelas en devises de l'Algrie et ses avoirs cumuls dans le fonds de rgulation des recettes lui donnent l'opportunit de financer l'mergence d'une conomie comptitive et productive dans un contexte de crise financire internationale persistante.

APS