Lintervention de la gendarmerie marocaine sur llot Leila "Persil" mardi matin, pour rcuprer 13 immigrants subsahariens clandestins qui venaient de sy introduire, est vivement dnonce par la socit civile dans la pninsule ibrique. Llot situ 200m des ctes marocaines et 6 km de lenclave espagnole de Sebta, est encore dispute par le Maroc et lEspagne, qui en revendiquent la souverainet en sappuyant sur des donnes gographiques et historiques.


Les immigrants clandestins originaires du Tchad, de Gambie, et de Rpublique centrafricaine, taient arrivs vers 6h du matin au rocher bord dune embarcation de fortune.

Daprs la dlgation du gouvernement de Sebta, lopration a t mene conjointement par les forces de lordre des deux pays. Lintervention des autorits marocaines est justifie. Conformment au droit maritime, ctait au Maroc dintervenir pour assurer le sauvetage des migrants.

Un hlicoptre de la garde civile avait survol llot, avant que les forces de lordre ibriques ne dbarquent Persil bord dun bateau, tmoignent les migrants, dont certains affirment avoir t maltraits par des militaires marocains.

Plusieurs ONG espagnoles dnoncent ce quelles appellent lentre illgale des forces de lordre marocaines dans llot "Persil". En 2002, le rocher disput par les deux pays tait lorigine dune grave crise diplomatique entre le Maroc et lEspagne.

Un projet de loi espagnol sur la rgionalisation prvoit mme linclusion de lilt Leila sous la souverainet dune des deux villes autonomes espagnoles Sebta ou Melilla.


bladi.