Binationaux dtenteurs dun passeport tranger

Lobligation de visa annule



Il est question de permettre aux Algriens de continuer voyager avec le passeport tranger et la CNI pour parer aux retards enregistrs dans la dlivrance du document biomtrique.

Il est clair que les autorits algriennes sont alles vite en besogne en annonant linterdiction aux binationaux dentrer sur le territoire algrien sur la seule et simple prsentation dun passeport tranger et une carte didentit nationale. Il est exig, carrment, le passeport biomtrique ou la prsentation dun visa comme cela est valable pour un tranger. Mais lun dans lautre, il aurait t plus judicieux de tenir compte de toutes les difficults auxquelles est confronte la communaut algrienne tablie ltranger pour lobtention du passeport biomtrique.
Des tmoignages font tat de rendez-vous pris sur six mois notamment auprs de certains consulats o existe une grande concentration de nos ressortissants. La communaut nationale en France est estime 1,8 million dimmatriculs dans les consulats auxquels il faut ajouter les mineurs, les Algriens non immatriculs et les binationaux n'ayant pas une grande relation avec les consulats. La communaut algrienne dans le monde est estime entre 4,5 et 5 millions, nous a dclar hier Djamel Bouras, dput de lmigration visiblement ravi de la dcision prise par les autorits algriennes de revoir leur position sur la question.
Il sagit, selon notre interlocuteur, de permettre aux Algriens de continuer, voyager avec le passeport tranger et la CNI jusqu janvier prochain et probablement en 2017. En France, seulement 1,3 million de personnes ont eu leur passeport biomtrique, fait remarquer M. Bouras comme pour illustrer la complexit de la situation qui, inluctablement, demande du temps pour tre rsolue.
Il poursuit : Le gouvernement a juste dcid de doter les consulats de machines pouvant imprimer des passeports biomtriques d'urgence valables un an. Mais il faut un dcret excutif pour dbuter lopration. Il ira dans le dtail et dira : En mars 2015, je suis intervenu auprs de la Direction gnrale de la Sret nationale (DGSN, Algrie) tutelle de la PAF pour gnraliser cette facilit l'ensemble des ports et aroports algriens. La mesure a permis de dsengorger un peu les consulats en laissant la place ceux qui ne disposent que de la nationalit algrienne. Mais la mdiatisation de cette gnralisation a mis dans la gne certains qui ont fait pression sur le ministre des Affaires trangres pour annuler cette facilit avec pour arguments la souverainet nationale et que la CNI est facilement falsifiable. Suite cela, le ministre des Affaires trangres s'est empress, en aot dernier, d'adresser une note aux consulats pour annoncer la dcision qui a fait tache suscitant colre et dsarroi. Bouras, prcise pour sa part, quil nest pas des prrogatives du MAE de dterminer les rgles de gestion de la PAF mais plutt de celles de l'Intrieur en sa qualit de tutelle de la DGSN et de la PAF. Notre interlocuteur, qui na pas manqu daborder le sujet avec Noureddine Bedoui lors de sa visite rcente en France et linterroger sur la note affiche au consulat de Bobigny concernant ce propos, aura comme rponse : Pour le moment rien n'a t dcid par le gouvernement. Cela implique qu ce jour, la PAF algrienne n'a pas communiqu sur un ventuel changement. Jai sollicit
M. Bedoui pour maintenir la facilit au moins jusqu' ce que le retard soit rsorb, a conclu Djamel Bouras