Le constructeur automobile américain entend prendre le virage des voitures autonomes. Pour ce faire, General Motors signe un partenariat avec Lyft, la société spécialisée dans le partage de véhicules entre particuliers.

General Motors, l'un des géants de la construction automobile entend profiter de l'attrait que suscitent les automobiles sans conducteurs. Le groupe américain annonce avoir signé un partenariat en vue d'élaborer un véhicule capable de rouler sans aucun conducteur. L'idée est de pouvoir suivre des initiatives déjà lancées par d'autres groupes tels que Google, Uber ou Tesla.

Pour y parvenir, GM a noué un partenariat avec Lyft, la société en vogue spécialisée dans le partage de véhicules appartenant à des particuliers. L'accord se présente sous la forme d'une co-entreprise. Dans un second temps, le constructeur annonce un investissement de 500 millions de dollars dans la société.

Selon The Verge, l'ambition de General Motors est de se placer sur un nouveau segment d'activité, celui de la location de véhicules d'occasion. Une automobile sans conducteur pourra être louée par plusieurs clients. GM s'occupera de la construction et Lyft de la mise en relation entre consommateurs.

General Motors (GM) dévoile un plan d'indemnisation prévoyant 1 million de dollars au moins pour chaque décès dû au commutateur d'allumage défectueux

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 0258000007470275-photo-general-motors-gm-devoile-un-plan-d-indemnisation-prevoyant-1-million-de-.jpg 
Affichages : 1 
Taille : 31.9 Ko 
ID : 2603

Le constructeur déploie donc une nouvelle brique de services en vue de créer sa propre gamme de voitures autonomes. GM détient déjà la plateforme OnStar permettant de faire communiquer plusieurs véhicules entre eux de manière autonome. Ces technologies devraient logiquement être intégrées aux modèles à venir.