Selon le classement de CVE Details, Apple est lditeur qui a corrig le plus de failles de scurit sur ses produits en 2015. Un chiffre relativiser cependant.
Au grand dam des diteurs de logiciels, il ne se passe plus une semaine sans que des histoires defailles de scurit fassent la Une. Il existe mme une plateforme qui les comptabilise afin dtablir le classement des logiciels et systmes dexploitation qui ont corrig le plus de failles sur lanne coule, celui du site CVE Details.

Pour le cru 2015, OSX et IOS seraient les grands perdants de lanne passe. Faut-il pourtant en dduire que les logiciels de la firme de Cupertino sont les moins srs du march ? Pas si sr.

OSX vainqueur au nombre des corrections de failles de scurits
Comme tous les ans, le classement de CVE Details dresse donc ltat des lieux des logiciels qui ont t le plus concerns par des failles de scurit. Ce sont deux logiciels dApple qui se classent au top du classement 2015 puisque 385 failles ont t corriges pour OSX et 375 pour IOS.

Adobe complte ce podium avec Flash Player avec 314 failles corriges. De quoi enterrer encore un peu plus cette technologie dont les dveloppeurs cherchent de plus en plus se dbarrasser.

Apple le plus vulnrable de 2015 ?
En prenant le classement par diteurs, on se rend compte quApple reste toujours la premire place des firmes ayant corrig le plus de problmes de scurit avec 654 failles sur lensemble de ses produits. Microsoft arrive deuxime avec 571 failles corriges et Cisco troisime avec 488 failles corriges.



Que les fans dApple se rassurent, ces chiffres ne veulent pas forcment dire que les produits de la firme de Cupertino sont les moins scuriss du march. La manire dont est tabli le classement comporte quelques biais. Ce dernier ne sattarde pas sur limportance des failles recenses et se contente dadditionner lensemble des vulnrabilits ayant reu un numro CVE. De plus, en comparant OSX et Windows, on se rend compte que CVE spare toute les versions du systme dexploitation de Redmond l o il regroupe celle dOSX en une seule et mme suite. Il faut galement garder lesprit que certaines failles critiques ne sont pas forcement dvoil au grand jour.