Vexé par les remarques de la journaliste, Jules-Edouard Moustic a quitté ce matin le studio de France Inter en direct !



Jules-Edouard Moustic et Benoît Delepine étaient ce matin les invités de "L'instant M" sur France Inter, à l'occasion de la diffusion de "Groland - Le Gros Métrage" le 19 décembre sur Canal Plus.

Mais au bout de quelques secondes, Jules-Edouard Moustic a tout simplement quitté le studio !

La raison? Il a été vexé par la critique de Sonia Devillers.

Avant de leur donner la parole, la journaliste a évoqué, pour parler du téléfilm, "un bon gros machin qui dure, qui dure (...) un peu mou, un peu foiré mais (...) quand même très barré".

Une critique que n'a pas apprécié l'humoriste: "Fallait pas nous inviter, moi je ne vais pas dans un restaurant pour dire que c'est à chier. Je pars du principe qu'il faut pas inviter les gens...", a-t-il lâché agacé.

Et d'ajouter: "Je trouve le film très, très bien, on n'a pas les mêmes goûts, je me barre", avant de quitter le studio.

Benoît Delepine a alors défendu son ami: "Ce n'est pas parce qu'il n'aime pas la critique, c'est parce que c'est vrai que c'est notre bon gros bébé, ça fait 15 ans qu'on le porte, donc c'est toujours bizarre quand le bébé sort de la maman, tout à coup on dit 'Oh il est moche'".

C'est au bout de quelques minutes que Jules-Edouard Moustic a accepté de revenir, mais sans cacher son agacement.