Voici un peu plus dun mois, Zakaria Moumni tait linvit de lmission 64 de TV5, en compagnie de son pouse Taline. Il y a dit ce quil a lhabitude de dire, en loccurrence quil avait t tortur par la police marocaine, embastill, spoli, humili Cest sa version, et lEtat du Maroc a la sienne ; ce qui est nouveau, en revanche, dans cette mission, est que Zakaria Moumni, m par un enthousiasme dbordant, avait dchir son passeport face la camra. Le Maroc lui a rpondu.
Cest dans la mme mission, quelques semaines aprs, que le Maroc a demand et obtenu un droit de rponse, lu par une voix off, dans lequel il rvle lautre vrit, savoir que Moumni est tout simplement un escroc qui a essay de faire chanter le Maroc en essayant de lui soutirer beaucoup dargent pour un projet de salle de sport.





Et donc, en substance, lEtat affirme que lhomme na pas t tortur, quil avait t rgulirement interpell son arrive sur le sol national, laroport de Rabat-Sal, et quil avait t dfr devant la justice. L, les magistrats navaient pas dcel des signes justifiant de le soumettre un examen mdical.
Plus grave, le communiqu rvl que le royaume du Maroc dtient une lettre verse comme pice dans une procdure en cours devant la justice franaise, par laquelle Moumni a en ralit sollicit auprs du ministre de lIntrieur lpoque Mohand Laenser, rparation de son prjudice moral via le financement par les autorits marocaines de son projet de club de boxe Paris, hauteur de 4,9 millions deuros .