Le roi Mohammed VI est parti en France, pour une convalescence, quelques jours après le 40ème anniversaire de la Marche verte, célébré cette année à Laâyoune. Il y est resté jusqu’à aujourd’hui 2 décembre, pour s’envoler vers les Emirats Arabes Unis, où se tient la « Semaine marocaine du patrimoine ». Le roi doit effectuer dans ce pays une visite d'amitié et de travail.
Le 4 décembre, le roi sera aux côtés du cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats, pour l’ouverture de la Semaine du Maroc. Organisée en célébration de la 44ème journée nationale des Émirats, cette semaine verra la promotion du patrimoine culturel du royaume, de sa gastronomie et son artisanat, de son folklore et sa musique traditionnelle. La Semaine du Maroc se tiendra au Centre d’exposition de la capitale émiratie.
Mohammed VI se trouvait à Paris durant presque tout le mois de novembre, et aussi ce vendredi tragique du 13, et il avait rendu visite au président Hollande au palais de l’Elysée pour parler de terrorisme et de collaboration économique et sécuritaire. Puis il avait assisté à la cérémonie inaugurale de la COP21.
Selon plusieurs médias, le roi devrait se rendre, après les Emirats, en Arabie Saoudite où l’attend le roi Salmane. La convalescence n’est semble-t-il donc pas de tout repos puisque le roi souffrait encore d’une extinction de voix qui l’avait empêché de lire son allocution au Sommet de la COP21 lundi 30 novembre, chargeant Moulay Rachid de le faire à sa place.