© Dmitri VinogradovSource: Sputnik
Un bombardier russe SU-24 en Syrie






Le corps du pilote du bombardier russe SU-24 abattu par la Turquie a été convoyé en Turquie et sera envoyé en Russie, a annoncé le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu.
Lire aussi


EN CONTINU : le corps du pilote abattu près de la frontière turco-syrienne sera rapatrié en Russie

Le corps a été traité conformément aux traditions orthodoxes, a déclaré Ahmet Davutoglu lors d’une conférence de presse. «En accord avec leurs traditions religieuses, des rites funéraires ont été célébrés par des prêtres orthodoxes dans la région de Hatay», a-t-il ajouté.
L’ambassade russe a confirmé que le corps serait transféré dimanche.
«En ce qui concerne le transfert du corps du pilote de SU-24 en Russie, nous n’avons pas de date et d’heure précise. Aujourd’hui, le corps sera transféré à Ankara, et ce n’est qu’alors qu’il deviendra clair quand il sera envoyé en Russie», a déclaré le secrétaire de presse de l’ambassade russe en Turquie.
Lors d’un bombardement contre des positions de Daesh en Syrie, le bombardier russe SU-24 a été abattu mardi par un missile air-air lancé par un chasseur turc F-16.
Un pilote russe a été tué par des rebelles syriens lors de sa descente en parachute, l’autre a été sauvé et ramené en sécurité à la base aérienne de Khmeimim.